Mondial de Hand: chocs Espagne-Danemark et France-Suède pour une place en finale

Le Caire (AFP) –

Publicité

L'Espagne, championne d'Europe en titre, et le Danemark, tenant olympique et mondial, s'affrontent vendredi en Egypte (20h30) dans une demi-finale royale du mondial de handball masculin, pour une place en finale face à la France ou la Suède, acteurs de l'autre demie (17h30).

Les Espagnols ont fait forte impression en quart de finale, s'imposant contre la Norvège, vice-championne du monde, au terme d'un match parfaitement maîtrisé (31-26).

Les joueurs espagnols sont montés en puissance tout au long du tournoi, après leur match nul inaugural contre le Brésil (29-29).

Pour se hisser dans le dernier carré, le Danemark a dû aller jusqu'aux tirs au but pour éliminer l'Egypte, pays hôte (39-38, TAB), pourtant a priori inférieure.

Malgré cet accroc, les Danois sont bien rodés et restent invaincus en Egypte. Ils comptent sur leurs joueurs emblématiques comme l'arrière gauche Mikkel Hansen, trois fois élu meilleur joueur du monde, le gardien Niklas Landin ou le pivot Magnus Saugstrup Jensen pour accéder à la finale.

La sélection espagnole, deux fois championne du monde, n'avait plus atteint le dernier carré d'une Coupe du monde depuis 2015, année où elle s'était inclinée contre la France en demi-finale au Qatar.

En Egypte, le Danemark vise une deuxième couronne.

Le vainqueur de ce match disputera dimanche le titre mondial face à la France ou la Suède, toutes deux invaincues depuis le début de la compétition, opposées vendredi également, dans la première demi-finale.

Les Français devront possiblement compter sans Luka Karabatic et Timothey N'Guessan, blessés lors du quart de finale contre la Hongrie (35-32) et incertains. La France a dû puiser dans ses forces pour écarter les Magyars à l'issue de la prolongation.

Les Bleus de Guillaume Gille feront face à une jeune et surprenante équipe de Suède, victorieuse du Qatar en quart (35-23), pour rejoindre la finale et espérer remporter un septième titre planétaire.