Covid-19: Olivier Faure (PS) prône des confinements territorialisés

Olivier Faure en octobre 2020 à Paris
Olivier Faure en octobre 2020 à Paris Ludovic MARIN AFP/Archives
2 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le premier secrétaire du PS, Olivier Faure, s'est prononcé dimanche en faveur de mesures sanitaires territorialisées, pouvant aller jusqu'au confinement, pour combattre plus efficacement l'épidémie de Covid-19.

"On ne peut pas comparer l'est de la France avec l'ouest de la France, le Nord avec le Sud, parce qu'il y a des départements qui sont très différemment impactés", a plaidé le député de Seine-et-Marne invité d'Europe 1 - Les Echos - CNews.

"Partout où il y a un risque de voir le variant anglais l'emporter rapidement dans tel ou tel département, pourquoi est-ce qu'on ne confine pas, quitte à ce que les départements alentours ne le soient pas ?", a-t-il poursuivi.

Interrogés sur les mesures annoncées vendredi par le gouvernement, le patron des socialistes a fustigé "des décisions prises dans des cénacles fermés", réclamant de "partager la décision" avec les élus locaux.

Alors que les frontières de la France avec les pays hors Union européenne sont fermées à compter de dimanche, sauf motif impérieux, M. Faure a jugé "sain" que le gouvernement ait pris cette décision prenant en compte le risque posé depuis plusieurs semaines par les variants plus contagieux du coronavirus. "Mais on ne peut pas mélanger les époques", a-t-il souligné, "et dire que Marine le Pen avait raison avant tout le monde, ce n'est pas vrai."

A propos de la stratégie vaccinale, confrontée à une production de doses plus faibles qu'espérée, Olivier Faure a préconisé que le vaccin Pfizer-BioNtech "soit plutôt réservé aux personnes âgées ou à risque et qu'AstraZeneca soit diffusé pour les autres catégories de population."