L1: Monaco enfonce Nantes 2-1 et se rapproche du podium

Nantes (AFP) –

Publicité

Avec une 5e victoire d'affilée, Monaco s'est rapproché du podium de Ligue 1 en enfonçant 2-1 des Nantais toujours aux portes de la zone de relégation, dimanche au stade de la Beaujoire.

Seule équipe du championnat à n'avoir enregistré que des victoires en 2021, Monaco poursuit sa belle série avec "seulement" deux buts -- contre 3 au minimum les derniers matches -- de Kevin Volland et du désormais incontournable Guillermo Maripan.

Pour les joueurs de Raymond Domenech, pourtant accrocheurs en première mi-temps, c'est en revanche un 13e match sans victoire. La zone rouge se rapproche à grands pas pour Nantes, encore 17e d'un cheveu à égalité de points avec Lorient (18e) et à seulement 3 longueurs de Dijon (19e) et Nîmes (20e).

Avec déjà 4 points de retard sur Saint-Etienne (16e), les Canaris n'auront pas le droit à l'erreur mercredi à Geoffroy-Guichard.

Les deux équipes ont pourtant fait quasiment jeu égal pendant presque toute la première mi-temps: si la possession est restée monégasque, les Nantais ont affiché bien plus de combativité qu'à l'accoutumée.

Eux qui n'avaient cadré aucun tir la semaine dernière à Metz se sont offert la première occasion, avec une tête d'Andrei Girotto bien captée par le gardien Benjamin Lecomte (5e).

Mais ils ont ensuite trop manqué de précision dans l'avant-dernier geste. A l'exception d'un lob d'Imran Louza passé tout près, les occasions ont été rares (30e).

En face, Monaco a buté sur un bloc défensif nantais à nouveau bien en place et sur un Sofiane Diop peu en veine: il a trouvé le poteau sur une puissante frappe (18e) et a manqué sa reprise sur un centre de Kevin Volland (38e).

Mais les joueurs de la Principauté ont peu à peu accéléré le mouvement, jusqu'à profiter d'une mauvaise passe en retrait de Dennis Appiah directement en corner. Sur l'action qui a suivi, Djibril Sidibé a adressé un centre millimétré pour la tête de Maripan (0-1, 45e).

Un 4e but en 5 matches pour le défenseur chilien...

Au retour des vestiaires, Ben Yedder a continué à semer le doute dans la défense nantaise en s'enfonçant dans la surface pour trouver le petit filet extérieur (47e) puis en inscrivant un but finalement annulé pour hors-jeu (59e).

Monaco a finalement fait le break juste après sur une reprise du gauche de Volland, servi par Caio Enrique (0-2, 60e).

Un vent de panique s'est alors emparé des Canaris, complètement désorganisés.

Au point d'en perdre la tête sur une faute sifflée contre Moses Simon. Venu se plaindre, le capitaine Nicolas Pallois a écopé d'un premier carton jaune, puis d'un second parce que ses récriminations ne cessaient pas (73e).

Réduits à dix, les Nantais ont paradoxalement retrouvé du jeu, parvenant à se rapprocher du but de Lecomte et même à réduire la marque grâce à une tête de Renaud Emond sur un coup franc de Sébastien Corchia dévié de la tête par Girotto (1-2, 83e).