Tennis: Serena Williams gagne et bénit le report de l'Open d'Australie

La joie de l'Américaine Serena Williams, après sa victoire face à l'Australienne Daria Gavrilova, lors du 1er tour du Yarra Valley Classic, le 1er février 2021 à Melbourne
La joie de l'Américaine Serena Williams, après sa victoire face à l'Australienne Daria Gavrilova, lors du 1er tour du Yarra Valley Classic, le 1er février 2021 à Melbourne DAVID GRAY AFP
2 mn
Publicité

Melbourne (AFP)

Serena Williams a remporté lundi à Melbourne son premier match depuis son forfait avant le 2e tour de Roland-Garros en septembre et affiché une satisfaction d'autant plus grande qu'elle craignait de ne pas être remise à temps de sa blessure au tendon d'Achille.

"Je n'ai pas pu m'entraîner à cause de mon tendon d'Achille. J'avais besoin de temps", a confié l'Américaine en conférence de presse.

Si bien que le déplacement de l'Open d'Australie, retardé de trois semaines, a été "une bénédiction involontaire", a-t-elle estimé.

"Je pense que je n'aurais pas été ici (à Melbourne, ndlr) si la saison avait été normale", a-t-elle dit.

Mais à 39 ans, la 11e joueuse mondiale qui visera un 24e titre du Grand Chelem à partir du 8 février à l'Open d'Australie, n'a montré aucune faiblesse physique pour son retour à la compétition, s'imposant avec agressivité 6-1, 6-4 face à Daria Gavrilova (451e) au 1er tour du Yarra Valley Classic. En 8es de finale, elle affrontera Tsvetana Pironkova (137e), celle-là même qu'elle aurait dû affronter à Paris si une blessure à un tendon d'Achille n'avait mis un terme à sa saison.

Le Yarra Valley Classic a été intégrée au calendrier WTA pour permettre aux joueuses, restées en quarantaine 14 jours en Australie pour raisons sanitaires, de faire un peu de compétition avant d'entamer le premier Majeur de l'année.

Dans une épreuve parallèle, le Gippsland Trophy, la jeune Coco Gauff a éprouvé beaucoup plus de difficultés pour venir à bout de Jil Teichmann (168e) 6-3, 6-7 (6/8), 7-6 (7/5) en deux heures 45.

"Grâce à tout l'entraînement que je me suis imposée durant l'inter-saison, j'ai réussi à me sortir d'un match en trois sets difficiles et je ne suis pas fatiguée", a commenté l'Américaine de 16 ans.