Ajax Amsterdam: le gardien Andre Onana suspendu un an par l'UEFA pour dopage

Le gardien de l'Ajax  Andre Onana à l'échauffement avant un match de Ligue des champions, le 25 novembre 2020 à Amsterdam
Le gardien de l'Ajax Andre Onana à l'échauffement avant un match de Ligue des champions, le 25 novembre 2020 à Amsterdam Kenzo Tribouillard AFP/Archives
2 mn
Publicité

Amsterdam (AFP)

Le gardien de but de l'Ajax Amsterdam Andre Onana est suspendu un an par l'UEFA pour infraction aux règles antidopage, a annoncé le club sur son site internet vendredi.

Des traces de furosémide, un diurétique, ont été retrouvées dans les urines de l'international camerounais de 24 ans, le 30 octobre dernier lors d'un contrôle inopiné, précise le club dans un communiqué, ajoutant que le joueur et le club allaient faire appel de la sanction devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

"La suspension est effective à partir d'aujourd'hui et s'applique à toutes les activités de football, nationales et internationales, ajoute le communiqué.

Contactée par l'AFP, la direction s'en tient au communiqué publié sur son site.

Selon le club, le 30 octobre dernier, Onana s'est senti mal et a pris un médicament initialement destiné à son épouse. Selon le club, le Lasimac (un diurétique et hypotenseur) "n'améliore pas les performances" d'un sportif.

Raison pour laquelle le club "ne s'attendait pas à une suspension ferme".

"Onana n'avait aucune intention de tricher. Cependant, l'UEFA estime, sur la base des règles antidopage applicables, qu'un sportif a le devoir à tout moment de veiller à ce qu'aucune substance interdite ne pénètre dans son organisme", note le club.

Pour l'Ajax, il s'agit d'un deuxième coup dur en 24 heures.

Jeudi, le Franco-ivoirien Sébastien Haller, arrivé début janvier à l'Ajax Amsterdam en provenance de West Ham pour 22,5 millions d'euros, n'a pas été inscrit pour l'Europa League.

Haller, transfert le plus coûteux du club néerlandais, ne peut donc pas disputer la Ligue Europa, pour laquelle l'Ajax affrontera Lille en 16e de finales les 18 et 25 février.

"C'est une énorme erreur admistrative de notre part", a regretté l'entraîneur de l'Ajax Erik ten Hag.