L1: l'OL à la chasse aux Dogues, avant l'arrivée de la meute

Le milieu de terrain de Lyon Lucas Paqueta fête son but avec son coéquipier Tino Kadewere, le 3 février 2021 à Dijon
Le milieu de terrain de Lyon Lucas Paqueta fête son but avec son coéquipier Tino Kadewere, le 3 février 2021 à Dijon PHILIPPE DESMAZES AFP/Archives
3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Dans la roue du leader, l'Olympique lyonnais lance les hostilités samedi parmi les équipes de tête, avec l'espoir de mettre la pression sur Lille, qui voyage à Nantes dimanche lors d'une 24e journée ponctuée par le sulfureux classique entre l'OM et le PSG.

L'OL, deux points derrière les Lillois, espère doubler les Nordistes à l'occasion de la réception samedi (19h00) de Strasbourg, bête blessée qui pointe à la 15e place après avoir dilapidé deux buts d'avance contre Brest (2-2) mercredi dans le money-time.

Les Lyonnais ont la victoire en tête, mais aussi certainement quelques doutes après une partie gagnée de justesse mercredi face à Dijon (1-0), la faute à une "lucidité" et une "détermination" en berne selon leur entraîneur Rudi Garcia.

L'ancien technicien de Lille sait que les Dogues, impressionnants dans le même temps à Bordeaux (3-0), n'entendent faire qu'une bouchée des Canaris nantais, dimanche (17h00) à la Beaujoire.

L'équipe dirigée par Raymond Domenech depuis fin décembre vient d'enchaîner 14 matches sans la moindre victoire, une série noire qui inquiète les supporters nantais au plus haut point.

- OM-PSG, contexte bouillant -

Des supporters mécontents, il y en a aussi un paquet à Marseille, déprimés par une suite de mauvais résultats et la démission fracassante de l'entraîneur André Villas-Boas, mardi, trois jours après l'envahissement du centre d'entraîneur olympien.

L'état de forme des Marseillais, neuvièmes au classement avec deux matches en retard à disputer, n'est donc pas au zénith au moment de recevoir le Paris SG, rival historique qui occupe la troisième marche du podium.

Le classique disputé dimanche (21h00) au Vélodrome, co-diffusé par les chaînes Téléfoot et Canal Plus, fera office de feu d'artifice pour une 24e journée de L1 à la portée de Monaco, le dernier membre du quatuor de tête.

Les partenaires de Wissam Ben Yedder se rendent dimanche (15h00) à Nîmes, la lanterne rouge.

Les autres mal-classés Lorient (18e) et Dijon (19e) partiront en quête de rebond respectivement à Reims samedi (17h00) et à Montpellier dimanche (15h00).

Le Stade rennais, hôte de Lens samedi (21h00), n'a pas le droit au moindre faux-pas. Sa cinquième place est menacée par son adversaire du soir et par Metz, également deux points derrière avant un déplacement à Saint-Etienne dimanche après-midi.

Programme de la 24e journée de Ligue 1:

Samedi 6 février

(17h00) Reims - Lorient

(19h00) Lyon - Strasbourg

(21h00) Lens - Rennes

Dimanche 7 février

(13h00) Brest - Bordeaux

(15h00) Montpellier - Dijon

Nice - Angers

Nîmes - Monaco

Saint-Etienne - Metz

(17h00) Nantes - Lille

(21h00) Marseille - Paris SG