Tennis: finale de gala au Yarra, forfaits en série chez les dames

L'Australienne Ashleigh Barty face à l'Américaine Shelby Rogers, le 5 février 2021 au Yarra Valley Classic à Melbourne
L'Australienne Ashleigh Barty face à l'Américaine Shelby Rogers, le 5 février 2021 au Yarra Valley Classic à Melbourne David Gray AFP
4 mn
Publicité

Melbourne (AFP)

A deux jours de l'Open d'Australie, les tournois de préparation ont été marqués samedi par la qualification de la N.1 mondiale Ashleigh Barty et de sa devancière sur le trône Garbine Muguruza pour la finale du Yarra Valley Classic.

Mais la journée a aussi été assombrie par une cascade de forfaits chez les dames, dont ceux de la N.3 mondiale Naomi Osaka et de la double lauréate de l'Open d'Australie Victoria Azarenka.

- Barty-Muguruza, finale de choix -

C'est l'affiche des matches prévus dimanche à Melbourne: l'Australienne Ashleigh Barty, N.1 mondiale, défiera sur ses terres l'Espagnole Garbine Muguruza en finale du Yarra Valley Classic.

Cette dernière, qui a trôné au faîte du classement féminin en 2017, a écrasé la Tchèque Marketa Vondrousova 6-1, 6-0.

Barty, qui n'avait plus joué depuis plus d'un an en raison de la pandémie de Covid-19, s'est manifestement vite remise dans le bain et n'a pas beaucoup transpirée en demi-finale, bénéficiant du forfait de Serena Williams, touchée à une épaule.

Au Gippsland Trophy, la Belge Elise Mertens a également profité du forfait d'un grand nom pour s'offrir une finale contre l'Estonienne Kaia Kanepi.

Touchée comme Williams à l'épaule, Naomi Osaka (N.3) s'est retirée par "prudence" en vue de l'Open d'Australie, mais sa participation au Grand Chelem n'est pas remise en cause.

Kanepi a écarté la Russe Ekaterina Alexandrova 6-3, 7-6 (6) et jouera à 35 ans sa première finale en simple depuis 2013.

Enfin, face au programme surchargé des joueuses, les organisateurs du Grampians Trophy ont décidé samedi d'annuler la finale de ce tournoi de préparation.

Dimanche en demi-finales, la Grecque Maria Sakkari doit affronter l'Estonienne Anett Kontaveit et l'Américaine Jennifer Brady sa compatriote Ann Li.

- Aux malheurs des dames -

L'infirmerie du circuit féminin a continué à se remplir samedi.

Outre Osaka et Williams, en quête d'un 24e titre du Grand Chelem record à Melbourne, la Bélarusse Victoria Azarenka, blessée au dos, a aussi renoncé à jouer son quart de finale contre Anett Kontaveit au Grampians Trophy.

Azarenka avait déjà été privée d'entraînement pendant la quarantaine consécutive à son arrivée en Australie, en raison de cas de Covid-19 au sein de son vol vers l'île-continent.

Alors que les forfaits de Williams et d'Osaka semblent être des mesures de précaution, il pourrait y avoir davantage d'inquiétude pour la forme de Simona Halep.

La N.2 mondiale a été dominée 6-2, 6-1 par Alexandrova en quart de finale du Gippsland Trophy, où elle a paru gênée par une blessure au dos. La Roumaine a porté un corset dorsal après avoir demandé des soins médicaux au cours du premier set.

- L'Italie à la fête chez les hommes -

La fête est totale pour le tennis italien: après la qualification de Matteo Berrettini et Fabio Fognini pour la finale de l'ATP Cup, où l'Italie défiera la Russie, Jannik Sinner et Stefano Travaglia se sont qualifiés pour une finale 100% transalpine au Great Ocean Road Open.

Sinner, l'une des étoiles montantes du tennis mondial, 36e mondial à 19 ans, a dû batailler plus de 3 heures avant de se débarrasser du Russe Karen Khachanov (N.20) 7-6 (7/4), 4-6, 7-6 (7/4).

Auparavant, Travaglia (71e) avait battu moins difficilement le Brésilien Thiago Monteiro 6-3, 6-4, pour gagner le droit d'être en finale d'un tournoi ATP pour la première fois de sa carrière, à 29 ans.

Le tennis français a été moins heureux samedi: Jérémy Chardy (N.66) et Corentin Moutet (N.80) ont été tous les deux battus en demi-finale du Murray River Open, respectivement par le Britannique Daniel Evans (6-2, 6-2) et le Canadien Felix Auger-Aliassime (6-1, 6-2).

En finale, les 33e et 21e joueurs mondiaux tenteront tous deux de décrocher leur premier titre ATP.