Tournoi: la France déroule, l'Ecosse déroute

Les Ecossais célèbrent, autour de la Calcutta Cup, leur victoire face à l'Angleterre (11-6), à la fin de leur match du Tournoi des Six nations, le 6 février 2021 à Twickenham
Les Ecossais célèbrent, autour de la Calcutta Cup, leur victoire face à l'Angleterre (11-6), à la fin de leur match du Tournoi des Six nations, le 6 février 2021 à Twickenham Adrian DENNIS AFP
3 mn
Publicité

Rome (AFP)

Un exploit majuscule et une leçon offensive. Le Tournoi des six nations 2021 a démarré sur les chapeaux de roue, samedi, avec une victoire surprise de l’Écosse en Angleterre (11-6) après un triomphe serein de la France en Italie (50-10).

Le pays de Galles et l'Irlande s'affrontent dimanche à Cardiff en clôture de cette première journée (15h00 GMT).

. La France démarre en fanfare

Une démonstration. Sept essais, 40 points d'avance... Sérieux et appliqué, le XV de France a écrasé l'Italie (50-10) pour lancer le Tournoi 2021 de la meilleure des façons. Portés par un Antoine Dupont XXL, les Bleus ont mis 49 minutes à aller chercher le point de bonus offensif, le temps pour Dylan Cretin (6e), Gaël Fickou (26e), Arthur Vincent (29e) et Brice Dulin (49e) d'inscrire un essai chacun.

Avec un Teddy Thomas qui a retrouvé des ailes et un Arthur Vincent qui s'est affirmé, les hommes de Fabien Galthié n'ont pas fait de sentiments face à des Italiens bien palots. La Squadra Azzurra court encore après un premier succès dans le Tournoi depuis février 2015.

Les Français auront l'occasion de confirmer la semaine prochaine, à Dublin, face à l'Irlande. L'Italie, elle, se déplace en Angleterre.

. L'Ecosse monumentale

His-to-ri-que! Les Ecossais se sont imposés en Angleterre (11-6) pour la première fois depuis... 1983. Le Tournoi des cinq nations avait alors été remporté par la France avec Serge Blanco, Pierre Berbizier et Jean-Pierre Rives. Cent cinquante ans après leur première opposition, les Anglais se sont pris les pieds dans le tapis et offert le plus vieux trophée du rugby mondial, la Calcutta Cup, à leur meilleur ennemi.

Le capitaine écossais Stuart Hogg avait pourtant promis que lui et ses coéquipiers allaient briser le signe indien. Mais il était sans doute l'un des rares à y croire. Brillants de solidarité et de générosité, les hommes de Gregor Townsend ont malmené les locaux. Et c'est un essai de l'ailier Duhan van der Merwe (29e), né en Afrique du Sud, qui a fait la différence.

Eddie Jones, lui, peut se mordre les doigts: son équipe d'Angleterre, déjà à la peine face aux réservistes français en finale de la Coupe d'automne des nations en décembre, semble stagner. Incapables de réagir face à une équipe d'Ecosse aussi courageuse que maladroite, les vice-champions du monde n'ont pas fait honneur à leur statut. Finalement, le XV du Chardon n'aura tremblé que lorsque l'ouvreur du Racing 92 Finn Russell a reçu un carton jaune pour un croche-pied malheureux (37e). Un exploit.