Les Bleus du blanc: Laffont s'assure un quatrième globe en bosses

La Française Perrine Laffont lors des qualifications de l'épreuve de ski de bosses de la Coupe du monde, le 4 février 2021 à Park City (Utah, USA)
La Française Perrine Laffont lors des qualifications de l'épreuve de ski de bosses de la Coupe du monde, le 4 février 2021 à Park City (Utah, USA) TOM PENNINGTON GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
4 mn
Publicité

Paris (AFP)

Perrine Laffont s'est assuré ce week-end à Deer Valley, aux Etats-Unis, un quatrième globe de cristal de la Coupe du monde de bosses, grâce à une quatrième victoire d'affilée jeudi puis une cinquième place vendredi en parallèle.

Chez les messieurs, Benjamin Cavet a enchaîné deux podiums, avec une deuxième place jeudi et une troisième vendredi en parallèle.

Les autres Français engagés en Coupe du monde de nordique et d'acrobatique ont connu des fortunes diverses, les fondeurs manquant de peu les podiums.

.Bosses

Et de quatre! Avec 175 points d'avance sur sa dauphine japonaise Anri Kawamura, Perrine Laffont est assurée de remporter pour la quatrième fois la coupe du monde de ski de bosses, alors qu'il ne reste plus qu'une épreuve à disputer.

Elle a ouvert jeudi le rendez-vous de Deer Valley en enchaînant une 4e victoire consécutive, la 21e de sa carrière en Coupe du monde. Le lendemain, sur l'épreuve parallèle, elle a été battue en quart de finale et termine 5e. Inhabituel pour elle mais suffisant pour rester la reine de la saison.

Ben Cavet, lui, est toujours en course pour le globe, en 2e position à seulement 28 points de l'Australien Matt Graham, grâce à ses deux podiums: une 2e place jeudi derrière le Canadien Mikaël Kingsbury, victorieux pour son retour à la compétition. Et une 3e place grâce à sa victoire en petite finale du parallèle vendredi.

. Combiné nordique

Laurent Muhlethaler a encore progressé vers le sommet samedi en entrant dans le Top-10, en 7e position après avoir terminé 3e du saut grâce à un bond de 138 mètres.

Sur le parcours de fond de 10 km de Klingenthal (Allemagne), le Français a très longtemps skié avec le peloton de tête des favoris, mais il a craqué lorsque les costauds ont déclenché la bagarre à deux kilomètres de la ligne, pour finir à 28 sec 7/10 du vainqueur allemand Vinzenz Geiger.

Il n'a pas réussi à rester à ce niveau dimanche et a dû se contenter d'une 29e place lors d'un concours encore remporté par Geiger, après un saut à 138,5 mètres.

. Ski de fond

Ce n'est pas passé très loin pour les sprinteurs lors de l'étape suédoise d'Ulricehamm. Samedi, Richard Jouve et Richard Chanavat se sont tous deux qualifiés pour la finale, mais échouent au pied du podium, respectivement en 4e et 5e position d'une course gagnée par le Suédois Oskar Svensson.

Jouve perd la troisième place à la photo-finish, contre l'Italien Federico Pellegrino.

Dimanche, les deux hommes étaient associés pour le relais, et ils étaient parfaitement dans le rythme pour prétendre à un podium lorsque Chanavat a chuté dans le sprint avant le passage du dernier relais. Du coup, il a lancé Jouve en dernière position avec plusieurs secondes de retard sur le peloton et l'équipe française n'a pu faire mieux qu'une 9e place, loin derrière les vainqueurs italiens.

. Saut à ski

Chez les dames, Joséphine Pagnier a réussi le meilleur résultat de sa carrière, avec une superbe 7e place vendredi sur le tremplin HS90 de Hinzenbach, en Autriche. Elle n'a pas confirmé samedi et dimanche, terminant 30e puis 33e.