Tennis: Melbourne à nouveau confiné, l'Open d'Australie à huis clos

Une spectatrice de l'Open d'Australie, à Melbourne, le 12 février 2021
Une spectatrice de l'Open d'Australie, à Melbourne, le 12 février 2021 Paul CROCK AFP
4 mn
Publicité

Melbourne (AFP)

Le Covid-19 s'invite à nouveau à l'Open d'Australie. Après les perturbations en amont du tournoi, un nouveau confinement de cinq jours a été ordonné vendredi à Melbourne pour contrer une possible résurgence de l'épidémie, et la suite du tournoi se tiendra donc à huis clos au moins jusqu'à mercredi.

Le Premier ministre de l'Etat de Victoria, Daniel Andrews, a annoncé que ce confinement, qui débutera à partir de minuit heure australienne, était nécessaire pour stopper un cluster "hyper-infectieux" de contaminations au variant anglais du coronavirus, apparu dans un des hôtels ayant servi à la quarantaine de plusieurs joueurs et participants au Grand Chelem australien.

Jusqu'à présent 13 personnes ont été infectées parmi le personnel de l'hôtel et leur famille.

Le Premier ministre de l'Etat de Victoria a précisé que le lieu où se déroule le premier tournoi du Grand Chelem de la saison 2021 qui a débuté lundi, et qui rassemble la plupart des meilleurs joueurs du monde, était considéré comme un "lieu de travail" qui peut continuer à fonctionner avec un nombre limité d'employés.

Cela signifie que l'Open d'Australie pourra continuer, mais à huis clos.

Dans la foulée, les organisateurs du tournoi ont effectivement annoncé que l'épreuve se déroulerait sans spectateurs, au moins pour les cinq prochains jours.

- Les matches de vendredi maintenus -

"Nous informons les détenteurs de billets, les joueurs et le personnel qu'à partir de samedi minuit (heure australienne, ndlr) il n'y aura plus aucun spectateur sur le site de l'Open d'Australie pour les 5 prochains jours", a annoncé la direction du tournoi dans un communiqué, indiquant qu'un système de remboursement sera mis en place.

Le programme des matches de vendredi, avec notamment le N.1 mondial Novak Djokovic opposé à l'Américain Taylor Fritz ou encore le duel entre le chouchou local Nick Kyrgios et Dominic Thiem, est inchangé.

"Les matches programmés ce vendredi, en journée et en session de nuit, sont maintenus comme prévu, avec les mesures anti-Covid déjà mises en place", ont ajouté les organisateurs.

La semaine dernière, un demi-millier de personnes -joueurs et accrédités- ayant passé leur quatorzaine pré-tournoi dans l'hôtel Grand Hyatt avaient dû s'isoler à la suite de la découverte d'un cas positif chez un employé de l'hotel.

Tous avaient dû subir un nouveau test qui s'était avéré négatif.

Tous les tournois de préparation à l'Open d'Australie avaient été suspendus 24h dans l'attente du résultats de ces tests, mais avaient finalement repris sans autre perturbation.

- Préparatifs compliqués -

L'Open d'Australie avait eu l'autorisation de maintenir l'accueil des spectateurs tel qu'il avait été prévu, soit 25.000 à 30.000 spectateurs par jour, redonnant même parfois au circuit mondial du tennis l'impression d'avoir renoué avec l'ambiance passionnée de l'avant-pandémie.

Les préparatifs du tournoi, qui avait été décalé de trois semaines en raison du coronavirus, avaient déjà été fortement compliqués par l'épidémie.

Après une saison 2020 bouleversée par la pandémie, les organisateurs avaient fait le pari de maintenir cet événement majeur, au prix d'une logistique extraordinaire du fait de contraintes sanitaires exceptionnelles.

L'ensemble des joueurs et des accrédités (staff, entourage, arbitres...) ont dû voyager vers l'île-continent, très largement débarrassée du virus, à bord d'une quinzaine d'avions spécialement affrétés par les organisateurs mi-janvier et s'y soumettre à une quatorzaine stricte à leur arrivée. Seules cinq heures de sortie quotidiennes, strictement minutées entre tennis, entraînement physique et repas, leur étaient autorisées.

Soixante-douze joueurs et joueuses ont même été contraints à une quarantaine complète, sans la moindre permission de quitter leur chambre d'hôtel, après que plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés parmi les passagers ou l'équipage de trois des vols vers Melbourne.