Six Nations: le pays de Galles renaît

Anthony Watson marque le 4e essai pour l'Angleterre lors du match du Tournoi des six Nations face à l'Italie, à Twickenham, le 13 février 2021
Anthony Watson marque le 4e essai pour l'Angleterre lors du match du Tournoi des six Nations face à l'Italie, à Twickenham, le 13 février 2021 Adrian DENNIS AFP
3 mn
Publicité

Dublin (AFP)

Cinquième de l'édition 2020, le pays de Galles a pris seul la tête du Tournoi des six nations 2021 en dominant l'Ecosse sur le fil (25-24), samedi, lors de la 2e journée qui a vu l'Angleterre faire le boulot, sans brio.

Le XV de France peut rejoindre les Gallois en tête du classement en cas de victoire, dimanche, en Irlande, où les Bleus ne se sont plus imposés depuis 2011.

. L'Angleterre sans convaincre

Six essais inscrits, un point de bonus offensif et une victoire tranquille... l'Angleterre n'a pas fait de sentiment devant l'Italie (41-18). Sans forcer mais sans rassurer non plus, une semaine après le revers historique face à l'Ecosse (11-6), première victoire du XV du Chardon depuis 1983.

Certes, Anthony Watson s'est fendu d'un doublé mais les cadres ne se sont pas vraiment montrés à leur avantage, Owen Farrell et Ben Youngs en tête. Le centre (29 ans, 89 sélections) et le demi de mêlée (31 ans, 105 sélections) ont peiné à imposer leur patte sur le jeu face à des Italiens aussi valeureux que limités.

Pire, les hommes d'Eddie Jones ont semblé fébriles par moments avec quinze plaquages ratés mais aussi douze pénalités et treize turnovers concédés... "Ce n'était pas la meilleure performance mais, en termes de feeling, d'énergie et d'envie, on est redevenus nous mêmes", a admis Farrell, le capitaine du XV de la Rose. Les Anglais ont une semaine de repos pour se remettre en ordre de marche avant de se rendre à Cardiff, où ils n'ont plus battu le pays de Galles dans le Tournoi depuis 2017.

. L'Ecosse sans piquant

Une semaine après avoir fait chuter les Anglais chez eux pour la première fois en 38 ans, les Ecossais se sont pris les pieds dans le tapis face au pays de Galles (25-24).

Le carton rouge récolté par le pilier Zander Fagerson (53e) n'a certes pas aidé mais les Ecossais ont raté le coche. Et les Gallois, portés par Louis Rees Zammit, auteur de son troisième essai du Tournoi, ont pris le leadership du classement de la compétition. Malgré deux prestations mi-figue mi-raisin.

Pas convaincants devant l'Irlande (21-16), pas enthousiasmants en Ecosse, les hommes de Wayne Pivac peuvent bomber le torse. D'autant qu'ils sont en train de faire oublier la décevante 5e et avant-dernière place décrochée dans la douleur l'année dernière. Les Ecossais, eux, ont manqué de pragmatisme et de discipline malgré un Stuart Hogg à nouveau étincelant.