NBA: les Lakers privés de Davis pour un mois

L'ailier des Los Angeles Lakers, Anthony Davis, est accroché par John Collins des Atlanta Hawks, lors de leur match de NBA, le 1er février 2021 à Atlanta
L'ailier des Los Angeles Lakers, Anthony Davis, est accroché par John Collins des Atlanta Hawks, lors de leur match de NBA, le 1er février 2021 à Atlanta Kevin C. Cox GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
2 mn
Publicité

Los Angeles (AFP)

L'ailier vedette des Lakers, Anthony Davis, victime dimanche dernier d'une élongation au mollet droit résultant de l'aggravation d'une inflammation au tendon d'Achille, sera absent un mois, a annoncé son entraîneur Frank Vogel.

"Il sera sans nous pendant quatre semaines. Nous voulons essayer de laisser tout cela derrière lui, le protéger pour être sûrs qu'il soit complètement guéri avant de revenir", a-t-il déclaré.

Jeudi soir, Davis était en civil sur le banc des Lakers pour assister impuissant à la défaite contre Brooklyn (109-98). Et il a singulièrement manqué à son équipe face à son rival le plus sérieux à l'Est dans la course au titre de champion.

"Il fait exactement ce qu'il faut pour retrouver la meilleure forme possible", a déclaré pour sa part LeBron James. "Il a une blessure avec laquelle il ne peut pas trop s'amuser, Il prendra son temps, autant qu'il en a besoin."

Dimanche dernier, il était sorti prématurément du match perdu à Denver (122-105), Frank Vogel expliquant qu'il avait "réaggravé sa blessure" au pourtour de son tendon d'Achille droit, initialement affecté par une tendinite.

Le lendemain, une IRM (imagerie par résonance magnétique) a révélé une élongation juste au-dessus, au mollet, et son absence avait été estimée à deux, trois semaines. Mais les médecins de l'équipe californienne ont ré-évalué la situation et préconisé un repos d'un mois.

Ce qui signifie qu'il ne pourra pas participer au All-Star Game du 7 mars à Atlanta, pour lequel il aurait à coup sûr été sélectionné par l'entraîneur de Utah Quin Snyder, et que les Lakers finiront sans lui la première partie de saison. Soient encore 7 matches jusqu'à la pause du 3 mars, avec notamment une revanche de la dernière finale contre Miami et se déplacer à Utah, actuel leader à l'Ouest.

Une absence préjudiciable, compte tenu de son apport offensif (22,5 points de moyenne) et de sa grande activité défensive (8,4 rbds).