L1: Stéphan quitte Rennes "le cœur gros" après avoir "fait le maximum"

Paris (AFP) –

Publicité

L'entraîneur démissionnaire Julien Stéphan "quitte le Stade rennais le coeur gros" mais avec le sentiment d'avoir "toujours fait le maximum" pour "le bien du club" qu'il a mené jusqu'à une participation en Ligue des champions, dit-il mardi dans un communiqué transmis à l'AFP.

Nommé en décembre 2018, le technicien de 40 ans a présenté sa démission le week-end dernier à ses dirigeants après une nouvelle défaite, vendredi à Nice, qui a fait tomber le club à la 9e place de Ligue 1.

"Je quitte le Stade Rennais le cœur gros mais avec le sentiment d'avoir toujours donné le meilleur de moi-même pour le bien du club", écrit Stéphan au lendemain de l'annonce de son départ, acté après une "spirale négative" marquée par une seule victoire en dix matches.

"J'espère de tout cœur qu'avec un autre discours et une autre méthode, les joueurs renoueront avec des résultats plus conformes à leur niveau", assure le fils de Guy Stéphan, adjoint du sélectionneur Didier Deschamps.

Sous sa direction, le Stade rennais a gagné la Coupe de France 2019, premier trophée du club depuis 48 ans, et a terminé à une probante 3e place de Ligue 1 en 2020, se qualifiant pour la Ligue des champions pour la première fois.

"Si mon passage au Stade Rennais ne se termine pas comme je l'aurais souhaité, je quitte le club avec le sentiment d'avoir toujours fait le maximum. Que ce soit en tant que formateur ou entraîneur des pros, j'ai passé neuf saisons inoubliables dans le club de la ville où je suis né", ajoute Stéphan en remerciant la famille Pinault, propriétaire du club.

Le jeune entraîneur adresse également ses "sincères remerciements" au président Nicolas Holveck et au directeur sportif Florian Maurice, aux salariés dont il connaît "l'attachement et l'implication dans leur mission", ainsi qu'aux membres du staff "dont la compétence, la rigueur et la loyauté méritent d’être soulignées".

Stéphan exprime enfin un "immense merci" aux supporters rennais qui, "en toutes circonstances", ont été "formidables", dit-il. "Nous avons partagé des émotions uniques, qui me resteront gravées à jamais", conclut-il.