NBA: les Clippers chutent encore, les Bucks s'en sortent miraculeusement

Los Angeles (AFP) –

Publicité

Boston, Denver, Washington, Milwaukee, New York ont fini sur une bonne note la première partie de saison NBA, jeudi, à la veille du All-Star break consistant en une coupure de cinq jours qui fera du bien notamment aux Clippers et aux Raptors.

. L.A. craque sur la fin

Sans Paul George (malade), mais avec Kawhi Leonard (22 pts) remis de ses spasmes dorsaux, les Clippers ont longtemps mené à Washington, comptant 13 longueurs à la pause, avant de manquer de gaz dans le money-time et de finalement s'incliner (119-117).

Le meilleur marqueur de la ligue, Bradley Beal, a justifié son statut avec 33 points (7 rbds) dans la musette, tandis que l'autre star des Wizards (12e à l'Est), Russell Westbrook, a tutoyé le triple-double (27 pts, 11 passes, 9 rbds).

Côté californien, l'activité de Patrick Beverley (17 pts) et d'Ivica Zubac (13 pts, 13 rbds) n'ont pas suffi. Nicolas Batum a fait ce qu'il a pu (9 pts, 5 rbds, 4 passes).

Tant et si bien que consécutivement à cette troisième défaite de rang, les Clippers chutent à la 4e place à l'Ouest, laissant Phoenix prendre du large en 2e position après avoir écarté Golden State (120-98) et voyant se rapprocher Portland (5e) tombeur de Sacramento (123-119) grâce à Damian Lillard (44 pts).

. Denver voyage bien

Bien que dépourvus de plusieurs joueurs importants (Campazzo, Millsap, Green, Harris), les Nuggets n'ont pas peiné pour décrocher leur 4e victoire de rang en road-trip, à Indiana (113-103).

C'est Michael Porter Jr. qui a été le plus prolifique pour Denver (24 pts, 11 rbds), Nikola Jokic se contentant d'ajouter 20 points (12 rbds, 8 passes). Jamal Murray a aussi contribué (23 pts).

Côté Pacers (10 à l'Est), Domantas Sabonis a été plus discret que d'habitude offensivement (10 pts), mais ses 10 passes et 10 rebonds valent triple-double.

Les Nuggets, 6e à l'Ouest, en profitent pour dépasser San Antonio (7e), défait à Oklahoma City (107-102), où Shai Gilgeous-Alexander a marqué 33 points et Théo Maledon en a ajouté 7 (6 rbds, 5 passes).

. Boston va bien mieux

Face à des Raptors fortement démunis (VanVleet, Siakam, Anunoby), mais combatifs, les Celtics ont engrangé un 4e succès consécutif (132-125), profitant d'une excellente adresse aux tirs (60,8% de réussite).

Jayson Tatum a été leur leader offensif (27 pts, 12 rbds), bien secondé par Jaylen Brown (21 pts, 7 rbds).

En face, les 30 points du remplaçant Chris Boucher n'ont pu empêcher le deuxième revers d'affilée de Toronto (8e), qui cède sa 6e place à Miami, vainqueur à La Nouvelle-Orléans (103-93) en s'appuyant sur Jimmy Butler (29 pts) décisif dans le money-time.

Devant eux à l'Est, Boston consolide sa 4e position, toujours suivi par New York, qui a battu Detroit (114-104), grâce notamment à Julius Randle (27 pts, 16 rbds, 7 passes).

Dans le duel entre "Frenchies", Frank Ntilikina a inscrit 9 points pour les Knicks et Sekou Doumbouya en a marqué 10 pour les Pistons.

. Holiday sauve les Bucks

Quand il réussit son double pas à 7,3 secondes du terme, Ja Morant n'a pas le temps de célébrer le court avantage - qu'il imagine décisif à 111-110 - que Jrue Holiday, parti en trombe sur la remise en jeu, a déjà entré son shoot à mi-distance dans l'autre panier 25 mètres derrière. Et voilà comment, cinq secondes plus tard, Milwaukee a eu le dernier mot contre Memphis (112-111).

Pour les Bucks (3e à l'Est), qui restaient sur une humiliante défaite à domicile face à Denver, cette victoire fait d'autant plus de bien qu'ils ont démarré fort (31-17), avant de laisser leurs adversaires les rattraper puis mener, pendant 11 minutes 58 secondes au dernier quart-temps.

Giannis Antetokounmpo (26 pts, 11 rbds, 8 passes) a été très actif, secondé par Khris Middleton (22 pts, 10 rbds) et Holiday (15 pts).

Vainement porté par Morant (35 pts), Memphis (10e à l'Ouest), qui espérait une troisième victoire d'affilée, peut s'en vouloir d'avoir manqué de lucidité défensive.