Ski alpin: Vlhova réagit en championne à Jasna

Jasná (Slovaquie) (AFP) –

Publicité

Dans sa station, à quelques kilomètres de chez elle, la Slovaque Petra Vlhova a superbement réagi après quelques courses difficiles en remportant le géant de Coupe du monde de Jasna et en remontant tout près de la leader du général Lara Gut-Behrami.

Dans une course indécise, Vlhova a devancé la Néo-Zélandaise Alice Robinson de 16/100 et l'Américaine Mikaela Shiffrin de 37/100.

Quatrième à 96/100, l'Italienne Marta Bassino s'est offert le petit globe de géant, le premier de sa carrière à 25 ans, avant même la course des finales de Lenzerheide (Suisse) dans deux semaines.

Petra Vlhova avait attaqué le week-end au pied du mur. Après avoir dominé tout la saison, la Suissesse Lara Gut-Behrami, extraordinaire sur les épreuves de vitesse, lui était passé devant au classement le week-end dernier et avait créé l'écart avec 187 points d'avance.

Déjà deuxième du slalom samedi, Vlhova devait absolument réussir un gros coup en géant, discipline où elle était en difficulté ces derniers temps, à l'inverse de Lara Gut-Behrami, sacrée championne du monde en février à Cortina d'Ampezzo.

Opération réussie en remportant son premier géant depuis janvier 2020, poussée à domicile par des supporters bruyants, les premiers de la saison qui se déroule normalement à huis clos.

Quand Mikaela Shiffrin, meilleur temps de la première manche, a finalement franchi la ligne derrière elle, Vlhova s'est écroulée sous le poids de l'émotion.

- Shiffrin dénonce le favoritime -

"Vous savez, ce n'est pas facile pour moi de parler, c'est tellement incroyable. Tous ceux qui regardent ce sport savent que je n'étais pas en bonne forme en géant, j'ai beaucoup travaillé, je suis allée chercher de l'énergie au plus profond de moi pour réussir ici près de chez moi", a-t-elle déclaré au micro de la FIS, émue comme rarement.

Ses 180 points ce week-end, combinés à la 9e place décevante de Lara Gut-Behrami dimanche, font que Vlhova revient à 36 points de la Suissesse au classement à six courses de la fin de saison.

C'est elle qui semble avoir repris la main alors qu'il reste trois slaloms, que ne dispute pas Lara Gut-Behrami, un géant, un super-G et une descente (Vlhova prend tous les départs).

Vlhova a tout pour prendre la tête du classement le week-end prochain à la faveur des deux slaloms d'Are (Suède).

Derrière elle, la jeune Néo-Zélandaise Alice Robinson (19 ans) a signé son grand retour sur le podium, son premier depuis février 2020, au coeur d'une saison difficile pour elle (pas mieux que 9e avant dimanche).

Au lendemain de sa victoire sur le slalom, Mikaela Shiffrin a confirmé avec sa 3e place qu'elle pouvait de nouveau être au premier plan de toutes les courses techniques au moins, dans la foulée de ses excellents Mondiaux à Cortina d'Ampezzo (quatre médailles en quatre départs).

Elle a cependant regretté que les organisateurs l'aient fait attendre plus de 3 minutes dans le portillon de départ pour réparer une porte, les soupçonnant de favoritisme envers Vlhova.

"Ça a pris cinq minutes pour réparer une porte là où ça devrait prendre 30 secondes, a-t-elle fustigé. Je pense juste qu'elle (Vlhova) est une skieuse suffisamment bonne pour gagner par elle-même. C'était un acte non professionnel (...) J'aurais terminé troisième de toute façon, et elle aurait gagné, mais cette situation et cette façon non professionnelle de la gérer a modifié ma concentration".

La Française Tessa Worley a manqué sa course, terminant seulement 10e à 1 sec 75. Coralie Frasse-Sombet est 17e à 2 sec 95.