XV de France: "Tout est dit dans l'enquête" sur le cluster, estime Alldritt

Toulouse (AFP) –

Publicité

Avant d'aller affronter l'Angleterre samedi (17h45) dans le Tournoi des six nations, le troisième ligne du XV de France Grégory Alldritt a voulu mardi tourner la page du "cluster", estimant que "tout a été dit dans l'enquête" interne menée par la Fédération française de rugby.

Q: Comment se sont passées les retrouvailles en équipe de France après l'épisode du "cluster" ?

R: "On a attaqué la semaine de la même façon que les semaines précédentes, avec beaucoup de plaisir, de sourires et de bonne humeur. On était tous très contents de se retrouver, de retrouver Marcoussis et de se préparer à jouer un très très gros match ce week-end."

Q: Le sélectionneur Fabien Galthié, accusé d'avoir enfreint les règles de la bulle sanitaire, s'est-il exprimé à ce sujet devant les joueurs ?

R: "Il y a des choses qui se passent dans le groupe et qui doivent y rester. Ca fait partie du XV de France. Une enquête a été faite, elle a été sortie et tout est dit dans cette enquête."

Q: Vous étiez pressenti, en l'absence de Charles Ollivon, contaminé par le Covid-19, pour assurer le capitanat lors du match contre l'Ecosse, finalement reporté. Est-ce le signe de votre nouveau statut chez les Bleus ?

R: "Je ne sais pas si c'est un nouveau statut. Quand on me l'a annoncé, c'était bien sûr un très grand honneur. Après je reste le même, je continue à faire ce que je fais depuis le début. C'était une très grande fierté de suppléer Charles. Mais on était ravis lundi de retrouver l'ensemble du groupe et de viser l'Angleterre tous ensemble, avec le même objectif."

Propos recueillis en visioconférence de presse