F1: en 2021, Ferrari a tiré les "leçons" de 2020

Paris (AFP) –

Publicité

L'écurie de Formule 1 Ferrari, qui présentait virtuellement mercredi sa monoplace de 2021 (la SF21), assure avoir "tiré les leçons" d'une saison 2020 qui fut sa pire depuis 1980.

"2021 se construit sur les leçons d'une campagne 2020 incroyablement difficile", martèle le directeur sportif Laurent Mekies dans la vidéo de lancement de la SF21. "La saison dernière nous a mis à l'épreuve en piste et à l'usine mais nous avons essayé d'apprendre de nos erreurs et de nous améliorer dans tous les domaines dans lesquels nous n'étions pas à la hauteur."

"Bien sûr, dans le contexte de gel d'une grande partie de la réglementation technique (entre 2020 et 2021, ndlr) et de nouveau règlement financier (avec la mise en place d'un plafond de dépenses, ndlr), la vitesse à laquelle nous pouvons renverser la vapeur est réduite, prévient Mekies. Mais nous essayons tout de même de retrouver le chemin de la partie la plus compétitive de la grille", après s'être classé 6e chez les constructeurs en 2020, à 442 points du champion Mercedes.

"2020 est derrière nous mais ne sera pas oubliée et nous aura rendus plus forts", veut pour sa part croire le président de Ferrari, John Elkann.

En piste, cela se traduira dans une F1 au groupe propulseur entièrement nouveau, dont l'avantage sur celui de l'an dernier est estimé "au-dessus d'un dixième de seconde par tour", selon Enrico Gualtieri, responsable du département moteur.

Du côté du chassis, en grande partie gelé par rapport à 2020, Ferrari a choisi de concentrer les rares changements autorisés sur l'arrière (transmission et suspensions), désormais plus "effilé", selon le responsable Enrico Cardile, avec en sus un nouvel aileron avant et un nouveau nez.

Et, comme ses concurrentes, la Scuderia s'est attelée à limiter la portée des changements imposés en matière d'aérodynamique cette saison, destinés à réduire les appuis et donc la vitesse des F1.

La SF21 (rouge à l'avant, bordeau à l'arrière, avec une touche de vert sur le capot moteur) prendra la piste aux mains des pilotes monégasque Charles Leclerc et espagnol Carlos Sainz Jr jeudi, le temps d'un tournage promotionnel limité à 100 km à Bahreïn, où les essais hivernaux se tiendront de vendredi à dimanche avant le premier Grand Prix le 28 mars.