Rugby: la légende des All Blacks Sonny Bill Williams raccroche ses crampons

Wellington (AFP) –

Publicité

Superstar du rugby néo-zélandais et ancienne légende des All Blacks, Sonny Bill Williams a annoncé jeudi qu'il raccrochait ses crampons pour se consacrer à sa carrière de boxeur.

Le double champion du monde de rugby à XV, 35 ans, a confirmé qu'il ne jouerait plus avec les Sydney Roosters dans le championnat australien de rugby à XIII (NRL).

"Un grand merci au public et aux fans pour leur soutien au fil des ans. À mes nombreux coéquipiers, merci pour les leçons et l'aide apportées tout au long du chemin", a-t-il tweeté.

"Le parcours n'a pas été parfait, mais les leçons (tirées) ont contribué à faire de moi l'homme que je suis aujourd'hui", a ajouté le centre au physique de troisième ligne, à la double nationalité samoane et néo-zélandaise.

Arraché à prix d'or en 2008 au rugby à XIII par le président du RC Toulon Mourad Boudjellal sur les conseils de Tana Umaga, Williams a notamment remporté deux Coupes du monde à XV avec les All Blacks, en 2011 et 2015, et le Rugby Championship en 2017.

Lors de la Coupe du monde 2019, il a perdu sa place de titulaire au profit d'Anton Lienert-Brown. Il a toutefois débuté la rencontre qui a vu son équipe terminer 3e de la compétition contre le pays de Galles, sa dernière sous le maillot des All Blacks.

En 2013, il avait échoué en finale contre l'Australie en finale de la Coupe du monde de rugby à XIII.

La superstar néo-zélandaise a aussi fait une carrière en rugby à VII, mais il s'était sérieusement blessé lors du premier match de la Nouvelle-Zélande aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

L'année dernière, l'ancien sélectionneur des All Blacks, Steve Hansen, avait affirmé que Williams était le meilleur joueur avec lequel il ait jamais travaillé, affirmant que "sur un plan sportif, c'est un monstre de la nature".

- Du rugby à la boxe -

Les All Blacks ont également rendu hommage à cette icône du rugby néo-zélandais, qui compte une centaine de sélections cumulées à VII, à XIII et à XV.

"Merci pour tout ce que tu as donné au rugby néo-zélandais et aux fans du monde entier, @SonnyBWilliams. Profite de ta retraite, frère", a tweeté l'équipe.

Williams a expliqué ne plus vouloir faire de sport collectif afin de se consacrer à sa carrière de boxeur, lui qui a détenu le titre de champion poids-lourds de Nouvelle-Zélande.

Jusqu'à présent, le natif d'Auckland a remporté ses sept combats disputés entre 2009 et 2015 chez les pros.

"J'ai parlé à mon manager et je lui ai dit +mon frère, j'ai envie de remonter sur le ring+, j'ai quelques années devant moi, j'ai 35 ans", a-t-il raconté à la chaîne australienne Channel Nine.

"J'en ai d'abord parlé à ma femme, dont le regard s'est figé, mais comme d'habitude elle m'a soutenu", a expliqué Williams, qui s'est converti à l'islam en 2009.