XV de France: Jalibert reconduit à l'ouverture malgré le retour de Ntamack?

Paris (AFP) –

Publicité

Privé du début du Tournoi des six nations sur blessure, Romain Ntamack est revenu à temps pour le choc en Angleterre samedi, mais le sélectionneur Fabien Galthié pourrait reconduire Matthieu Jalibert comme titulaire à l'ouverture jeudi (12h15) lors de l'annonce de sa liste.

Galthié a le choix entre remettre dans le bain son ouvreur N.1 ou opter pour la continuité avec Jalibert, qui s'est fondu dans le XV bleu depuis fin novembre.

Mercredi lors d'une opposition "à balles réelles" à Marcoussis (Essonne), ils se sont partagés la chasuble bleue N.10 de titulaire avant de s'exercer devant les perches à la fin.

Cet entraînement, qui n'était exceptionnellement pas ouvert aux médias en raison du contexte sanitaire, donne en général une idée assez claire de la composition choisie pour le week-end. Mais difficile de se faire un avis tranché en visionnant la courte séquence communiquée par la Fédération française de rugby (FFR).

Victime d'une double fracture de la mâchoire fin décembre en Top 14, Ntamack (21 ans, 18 sélections) a rejoué samedi avec le Stade toulousain contre Brive (42-17). Suffisant pour revivre un "crunch" dans la peau d'un titulaire?

Pas épargné par les pépins physiques cette saison, le jeune ouvreur toulousain n'a plus joué avec les Bleus depuis le 31 octobre et la victoire contre l'Irlande (35-27), lors de la dernière journée du Tournoi 2020.

Touché à une cuisse, il avait dû écourter la période des tests automnaux. En son absence, Jalibert (22 ans, 10 sél.), son habituelle doublure, a endossé le N.10 lors des cinq matches joués par le XV de France de fin novembre à mi-février.

Parmi ses prestations les plus convaincantes: celle disputée justement à Twickenham, le 6 décembre lors de la finale de la Coupe d'automne des nations (défaite 22-19 a.p.) face à son modèle Owen Farrell.

Avec une équipe bis, la France avait failli faire chuter les vice-champions du monde anglais (et lauréats du Tournoi 2020) sur leurs terres. Et l'ouvreur de l'UBB s'était montré décisif pour offrir le seul essai français du match à l'arrière Brice Dulin.

Depuis le début de l'année, Jalibert a montré qu'il était capable de se fondre dans le moule bleu, en acceptant de faire le travail en gestionnaire, sans prise de risque. Lui qui aime pourtant casser les lignes.

"Matthieu a parfaitement rempli la mission et le contrat que l'on attendait (...) On est plus que satisfaits de ses performances comme on l'avait été pour Romain avant qu'il ne se blesse. C'est une grande chance pour l'équipe de France d'avoir deux joueurs de ce niveau-là sur ce poste", a estimé mercredi l'entraîneur des trois-quarts bleus Laurent Labit.

- Le Roux forfait -

Si Galthié peut compter sur le retour d'un autre de ses joueurs importants, le centre Virimi Vakatawa, il devra procéder à quelques ajustements, notamment sur les ailes. L'absence de Gabin Villière, blessé à une main et indisponible pour le reste du Tournoi, lui offre l'occasion d'associer - chose rare - Teddy Thomas et Damian Penaud.

En deuxième ligne, Bernard Le Roux, forfait, devrait être suppléé par Romain Taofifenua, habituel remplaçant qui a récupéré de sa contamination au Covid-19, ou par Cyril Cazeaux qui a aussi enfilé une chasuble bleue mercredi.

Tous les autres joueurs présents à Marcoussis et guéris du virus - le demi de mêlée Antoine Dupont, le capitaine et troisième ligne Charles Ollivon, l'arrière Brice Dulin, le pilier gauche Cyril Baille, le talonneur Julien Marchand, le pilier droit Mohamed Haouas - devraient retrouver une place de titulaire.

En troisième ligne, Anthony Jelonch et Dylan Cretin bataillent pour une place aux côtés d'Ollivon et de Grégory Alldritt.

Composition probable du XV de France:

Dulin - Penaud, Vakatawa, Fickou, Thomas - (o) Jalibert (ou Ntamack), (m) Dupont - Ollivon (cap.), Alldritt, Jelonch (ou Cretin) - Willemse, R. Taofifenua (ou Cazeaux) - Haouas, Marchand, Baille