Mondiaux de ski freestyle: déception pour Ledeux, déchue de son titre en big air

Aspen (Etats-Unis) (AFP) –

Publicité

La Française Tess Ledeux n'a pas conservé son titre de championne du monde de ski freestyle, en big air, mardi à Aspen (Colorado) où la Russe Anastasia Tatalina a été sacrée à la surprise générale.

Arrivée dans les Rocheuses sans grand repère, après deux mois sans compétition dus à des raisons personnelles, Ledeux avait déjà échoué au pied du podium (4e) en slopestyle samedi. Cette fois elle n'a pu faire mieux qu'une septième place (113,75 pts au total).

La championne du monde 2017 et 2019, également sacrée dans cette discipline aux X Games 2020, avait pourtant fini en tête des qualifications lundi. Mais une chute lors de son premier run a compliqué sa tâche d'entrée.

Après quoi elle a réussi son deuxième saut, avant de chuter à nouveau sur le dernier.

Au final, c'est la Russe, inattendue à ce niveau, Anastasia Tatalina (184,50 pts) qui a décroché l'or pour la première fois de sa carrière, devant sa compatriote Lana Prusakova (165,50 pts).

L'autre favorite de l'épreuve, la jeune sentation chinoise Eileen Gu, a complété le podium (161,50 pts), malgré une chute sur son premier run. Une troisième médaille récoltée pour la skieuse de 17 ans après ses sacres en halfpipe et slopestyle.

Chez les hommes, Antoine Adelisse a également déçu dans le camp français. Médaillé d'argent aux derniers X Games sur big air, il a fini 10e de la finale après avoir échoué à plaquer ses deux premiers sauts. Son dernier, qui a obtenu le meilleur score du jour (93,25 pts), n'a évidemment pas suffi.

C'est le Suéodis Oliwer Magnusson (185,25 pts) qui est devenu champion du monde, devant le Canadien Edouard Therriault (183 pts) et l'Américain Mac Forehand (180 pts).