XV de France: Ntamack et Le Roux de retour pour rêver

Paris (AFP) –

Publicité

Deux retours et deux surprises: le XV de France pourra compter sur les renforts de l'ouvreur Romain Ntamack et du deuxième ligne Bernard Le Roux pour le match clé face à l'Ecosse, qui verra Gael Fickou jouer ailier et Swan Rebbaj être titulaire pour la première fois.

Gaël Fickou, habituel centre, glisse à l'aile pour la treizième fois en Bleu, ce qui envoie Teddy Thomas sur le banc et permet à Arthur Vincent de vivre sa septième titularisation.

Ce sera en outre une première pour le Toulonnais Swan Rebbaj, qui vient suppléer en deuxième ligne le Montpelliérain Paul Willemse, suspendu pour deux semaines après son carton rouge contre les Gallois (32-30) la semaine dernière.

"Cela ressemble à l'équipe qui a terminé le dernier match, avec la mobilité et les dispositions de Gaël Fickou qui vient, par sa polyvalence, renforcer et densifier les couloirs. Arthur Vincent, c'est l'activité au milieu du terrain, complémentaire avec Virimi Vakatawa", a justifié le sélectionneur Fabien Galthié à deux jours d'affronter le XV du Chardon.

Un match pour le titre, 80 minutes pour s'enflammer. Les données sont simples: quatre essais, un point de bonus offensif et 21 points d'écart ou bien six essais et seulement vingt points d'écart. Pour que les Bleus doublent le pays de Galles et remportent leur premier Tournoi des six nations depuis 2010, il leur faudra gagner largement.

Tout autre résultat permettrait à l'éternel capitaine du XV du Poireau Alun Wyn Jones de soulever le trophée pour la cinquième fois, et aux Gallois d'être sacrés pour la trente-neuvième fois.

Un sacré challenge pour les hommes de Fabien Galthié qui bénéficient donc du retour de deux titulaires habituels, Ntamack (21 ans, 19 sélections) et Le Roux (31 ans, 46 sélections).

- Première titularisation pour Rebbadj -

Le Toulousain, remplaçant pour la défaite en Angleterre (23-20) puis à nouveau lors du scénario incroyable contre le pays de Galles (32-30), retrouve sa place de N.10 aux côtés de son coéquipier en club Antoine Dupont (24 ans, 31 sélections) après le forfait de Matthieu Jalibert, victime d'une commotion samedi.

Le Racingman, lui, avait manqué les deux derniers matches à cause d'un problème musculaire à une cuisse. Il reprend sa place en deuxième ligne, aux côtés de Rebbadj.

"C'est un décathlonien, un joueur hyper actif et hyper présent sur le terrain. Il effectue beaucoup de tâches et compte dans notre équipe, il aura une grande importance par son activité", a souligné Galthié au sujet de Le Roux.

La première ligne, formée par Cyril Baille (27 ans, 27 sélections), Julien Marchand (25 ans, 13 sélections) et Mohamed Haouas (27 ans, 11 sélections), est reconduite.

Quant à Fickou, le futur joueur du Racing 92 fêtera ses 27 ans vendredi. Quoi de plus beau cadeau qu'un titre le jour de son anniversaire ? "Les années précédentes, on a eu beaucoup de difficulté à gagner les matches. On a pas mal perdu, ça n'a pas été simple. Aujourd'hui, on gagne de nouveau, on a un titre à aller chercher et on va se donner à fond pour le ramener à la maison. Ça serait énorme", a expliqué celui qui débutera à l'aile.

"Les jeunes joueurs ont conscience que ça fait dix ans qu'on ne gagne pas. Ils savent que ce serait quelque chose de grand. Moi d'autant plus parce que j'ai mangé le mauvais pain avec l'ancienne génération... Ça fait tellement longtemps que tout le monde attend ça. Mais il ne faudra pas tout mélanger: on se concentre d'abord sur la victoire. Après, au fur et à mesure, si on peut aller chercher le titre, on ira sans hésiter", a ajouté le plus expérimenté des Bleus de 2021. Reste à rêver.