Tennis: entrée en matière mitigée pour les Français à Miami

Miami (AFP) –

Publicité

Des sept Français en lice mercredi au tournoi de Miami, quatre se sont qualifiés pour le 2e tour, Pierre-Hugues Herbert, Hugo Gaston, Alizé Cornet et Caroline Garcia, au contraire de Fiona Ferro, Kristina Mladenovic et Océane Dodin, sorties d'entrée.

Les principales têtes de série faisant leurs débuts vendredi, ce premier tour leur donne l'occasion de connaître leur adversaire. Ainsi le Canadien (N.11) Felix Auger-Aliassime sait qu'il devra se méfier de Herbert.

Sur la lancée de son excellent parcours au tournoi de Marseille, où il n'a cédé qu'en finale il y a dix jours contre le Russe Daniil Medvedev, le 74e mondial n'a laissé aucune chance au Portugais Pedro Sousa 6-1, 6-3.

"C'est sûr que ce que je fais est positif. Je reste sur six matches de qualité, je suis heureux de la façon dont je joue. C'est bon pour ma confiance, pour mon tennis, je suis dans une bonne passe", a convenu "PHH" qui était satisfait de sa fraîcheur après une escale en double - sa spécialité - à Acapulco la semaine passée où, associé à Nicolas Mahut, il a atteint la demi-finale.

Son prochain défi, face à Auger-Alliassime constituera une belle. L'an passé, il avait pris le dessus en 8e de finale à Montpellier, et le Canadien l'avait à son tour battu à Marseille, au même stade.

"Je vais affronter un très bon joueur, qui est dans une bonne forme. Je ne serai pas forcément favori, mais je sais que j'ai des armes pour le gêner. J'espère continuer à bien jouer comme je l'ai fait ces derniers temps", a commenté Herbert.

Juste après, Hugo Gaston, l'autre Tricolore à faire ses débuts mercredi dans le tableau masculin, a pleinement fait honneur à la wild card dont il a bénéficié.

- Cornet renversante -

Opposé à l'Allemand Dominik Koepfer, demi-finaliste la semaine passée à Acapulco, battu par son compatriote Alexander Zverev futur vainqueur du tournoi, il s'est montré plus solide de bout en bout (6-1, 6-4).

Le Français, 162e joueur mondial, qui restait sur une défaite en 8e de finale à Marseille, il y a deux semaines, a été agressif comme il le fallait et a aussi profité de la fatigue de son adversaire qui a fait appel au kinésithérapeute dans le deuxième set.

Au prochain tour, le Toulousain affrontera l'Italien Jannik Sinner, tête de série N.21, qui l'a récemment battu au 1er tour à Marseille.

A noter chez les hommes, la qualification du Sud-Africain Lloyd Harris, 52e mondial et récent finaliste à Dubaï, aux dépens de l'Américain Emilio Nava 6-4, 7-6.

Chez les dames, Alizé Cornet a réalisé un joli come-back, s'imposant 2-6, 6-2, 6-1 contre la Russe Svetlana Kuznetsova, ancienne numéro 2 mondiale.

Mal embarquée face à la lauréate de l'US Open 2004 et de Roland-Garros 2009, qui jouait juste et puissamment, la Niçoise s'est accrochée et a fait la différence au physique, à l'image de ce break réussi d'entrée de troisième set résultant d'une longue bataille.

Au prochain tour, cela s'annonce bien plus dur pour Cornet, contre la Tchèque Petra Kvitova, tête de série n°9.

Caroline Garcia a, elle, mis à peine plus d'une heure pour écraser 6-1, 6-2 la Roumaine Mihaela Burzanescu, mercredi en Floride. Et pour elle aussi ça sera compliqué au 2e tour, face à Simona Halep, tête de série N.3.

Du côté des perdantes, Fiona Ferro a pris un bon chemin face à la Chinoise Zheng Saisai, avant de finalement s'effondrer 2-6, 6-4, 6-3. Quant à Kristina Mladenovic, elle a confirmé qu'elle était dans une mauvaises passe, battue par l'Américaine Danielle Collins 6-3, 6-3.

En session nocturne, Océane Dodin, issue des qualifications, a longtemps fait douter l'Américaine Sloane Stephens, avant de s'incliner 6-7 (6/8), 6-4, 6-2. Cette victoire est la première en 176 jours pour la lauréate du tournoi en 2018.