XV de France: "Être constant et consistant pendant 80 minutes", souligne Ollivon

Paris (AFP) –

Publicité

Le XV de France devra "être constant et consistant pendant 80 minutes" vendredi pour battre l’Écosse et espérer remporter le Tournoi des six nations, a affirmé jeudi son capitaine Charles Ollivon.

Q: En 2007, le manager des Bleus Raphaël Ibanez était capitaine du XV de France qui avait remporté le Tournoi en battant l’Écosse. En avez-vous discuté avec lui et quel conseil vous a-t-il donné?

R: "Bien sûr qu'avec +Raph+ on échange sur ce genre de choses. La principale chose que +Raph+ nous dit c'est déjà de s'impliquer à 200 % dans le groupe et de tout laisser (sur le terrain) pour notre dernier match. Face aux Écossais, notre objectif c'est de gagner, comme depuis le début du Tournoi. On va le construire sur l'expérience individuelle et collective de tout le groupe et on a envie de faire durer le plaisir jusqu'au bout."

Q: Le XV de France peut remporter son premier titre depuis 2010. S'agit-il d'un élément d'émulation fondamental pour le groupe?

R: "La première chose, c'est déjà la volonté de gagner le match. C'est vrai que le trophée est dans un coin de la tête. Mais sincèrement on reste +focus+ sur le match. Il y a 80 minutes à jouer. Cela va être rude. On connaît la qualité de nos adversaires. On les a bien étudiés. Vous avez vu comme nous les performances qu'ils ont pu faire dans le Tournoi, notamment en Angleterre (11-6 pour l’Écosse, ndlr). Donc on reste vraiment +focus+ sur cette rencontre pour l'aborder de la meilleure des manières."

Q: Avez vous senti une ambiance de phase finale s'installer dans le groupe et avez-vous une idée du discours que vous allez prononcer avant la rencontre?

R: "Il y a aussi beaucoup d'instinct mais on a déjà beaucoup échangé sur le match, toute la semaine. On l'a bien préparé. Même si ça a été une semaine courte, on est rentré dans les détails et on a abordé tous les aspects de cette rencontre. Ce n'est pas fini, il y a encore ce (jeudi) soir et demain (vendredi) mais comptez sur nous pour rester dans le détail et précis. La qualité de notre adversaire fait qu'il va falloir être constant et consistant pendant 80 minutes."

Propos recueillis lors d'un point presse en visioconférence