Top 14: Clermont profite de l'indiscipline du Stade français

Paris (AFP) –

Publicité

Trois semaines après son dernier match, Clermont a réussi sa reprise en Top 14 en allant s'imposer de justesse sur les terres du Stade français (34-27), trop indiscipliné, samedi en ouverture de la 20e journée.

Ce succès a mis longtemps à se décider pour les "Jaunards" qui ont su profiter de l'infériorité numérique des Parisiens dans les vingt-cinq dernières minutes.

Les hommes de Gonzalo Quesada se sont tiré plusieurs balles dans le pied avec les cartons jaunes infligés au talonneur Tolu Latu (57e) et au trois-quarts centre Jonathan Danty (66e), puis le carton rouge pour le trois-quarts Lester Etien (74) pour un geste dangereux.

Adrien Pélissié, entré en jeu dans la dernière demi-heure, en a profité pour apporter un troisième essai aux siens (68e). L'ouvreur Camille Lopez, précieux devant les perches (19 points), a donné un peu d'air aux siens mais pas assez pour s'épargner une fin de match stressante.

Les Clermontois renouent avec la victoire et reviennent provisoirement à hauteur de La Rochelle et du Racing 92, deuxièmes ex aequo. Mais il leur faudra être plus tranchants samedi prochain à Coventry (Angleterre) pour espérer franchir l'écueil des Wasps lors des huitièmes de finale de Coupe d'Europe.

De son côté, le Stade français ne prend même pas le point du bonus défensif et hypothèque ses chances de qualification pour la phase finale. Même si tout n'est mathématiquement pas perdu, les Parisiens stagnent à la huitième place et ne sont pas à l'abri d'être dépassés par Castres.

Malgré de bonnes phases d'attaque, avec trois essais inscrits par Sefanaia Naivalu, Pablo Matera et Sekou Macalou, les Stadistes ont commis trop de fautes.

Le carton rouge pour Etien pèse lourd alors que le deuxième ligne Paul Gabrillagues est suspendu. Pour ne rien arranger, un autre deuxième ligne, l'Argentin Marcos Kremer, est sorti avant la pause, blessé à la jambe droite sans pouvoir poser le pied à terre.