Cyclisme: l'UCI demande des sanctions à l'encontre de Bouhanni

Paris (AFP) –

Publicité

L'Union cycliste internationale (UCI) a demandé des sanctions à l'encontre de Nacer Bouhanni lundi, au lendemain du déclassement du Français dans le sprint d'arrivée de la course Cholet-Pays de Loire.

La fédération internationale a "condamné fermement la conduite dangereuse" de Bouhanni, coupable d'avoir envoyé le Britannique Jake Stewart le long des barrières, une faute qui a amené sa disqualification dans ce sprint remporté par l'Italien Elia Viviani.

"L'UCI a décidé de renvoyer l'incident à sa commission disciplinaire et de demander l'imposition de sanctions adaptées à la hauteur de la gravité du geste reproché", a affirmé la fédération.

Sous le coup de la déception, Stewart (Groupama-FDJ) a réagi vigoureusement après la course en s'en prenant à Bouhanni sur Twitter: "Je te demanderais à quoi tu pensais... mais tu n'as rien dans la tête. Ce qui est ironique, c'est que tu m'as dit que je n'avais +aucun respect+ après l'arrivée".

Pour sa part, l'équipe Groupama-FDJ s'est gardée de polémiquer sur ce sprint et s'est contentée des faits: "Dans la roue d'Elia Viviani à 200 mètres de la ligne, Jake Stewart a été bloqué contre la barrière en lançant son sprint. Le Britannique est parvenu, par chance, à rester sur son vélo."

Bouhanni (Arkea-Samsic), 30 ans, compte à son palmarès 69 victoires, dont trois étapes du Giro et trois de la Vuelta.