Tennis: Barty souffre mais accède aux demi-finales

Miami (AFP) –

Publicité

L'Australienne Ashleigh Barty (N.1) a livré une féroce et palpitante bataille face à la Bélarusse Aryna Sabalenka (N.7) mardi pour accéder en demi-finale du tournoi de Miami, où elle défend autant son titre que sa place de N.1 mondiale.

La joueuse de 24 ans affrontera jeudi l'Ukrainienne Elina Svitolina (N.5) ou la Lettone Anastasija Sevastova, opposées en début de soirée. Si elle se qualifie pour la finale, elle sera sûre de rester au sommet du classement WTA. Si elle échoue et que Naomi Osaka lui succède au palmarès, la Japonaise fera coup double.

Il faudra déjà que cette dernière l'emporte contre la Grecque Maria Sakkari dans leur quart de finale mercredi, avant de se projeter plus en avant.

En attendant, Barty peut se féliciter de n'avoir encore une fois rien lâché en Floride, où elle a sauvé une balle de match dès son entrée en lice, pour son premier tournoi hors d'Australie depuis plus d'un an que le coronavirus perturbe le cours des évènements sportifs dans le monde.

Après son bras de fer remporté la veille face à une autre Bélarusse, Victoria Azarenka, qui occupa la tête du classement WTA en 2012, elle a eu plus fort à faire encore face à Sabalenka, 8e joueuse mondiale, qui menait 3-2 dans leurs confrontations précédentes et qui n'a baissé les armes qu'au bout de 2h16, 6-4, 6-7 (5/7), 6-3.

Le réalisme de l'Australienne a primé en première manche, puisqu'elle a su prendre le service adverse sur sa seule opportunité pour mener 5-4, avant de conclure sur sa première balle de set. Auparavant elle avait dû effacer trois balles de break contre elle.

Le deuxième set fut plus âpre. Mise sous pression à quatre reprises sur son engagement, elle a encore réussi à repousser Sabalenka pour parvenir au jeu décisif. Mais après avoir réussi un mini-break pour mener 3-1, son adversaire a sorti de grands coups pour renverser la situation et remporter la manche, sur une grosse faute directe de Barty.

- Bautista sort Isner -

L'Autralienne n'a cependant pas fléchi au 3e set, se procurant d'abord trois balles de break, toutes effacées à 3-2 à son avantage. Mais la Bélarusse, souffrant visiblement de douleurs abdominales, a fini par craquer en concédant son service à 5-3.

Chez les messieurs, en attendant le 8e de finale du N.2 mondial Russe Daniil Medvedev - qui s'est imposé au tour précédent malgré des crampes douloureuses - contre l'Américain Frances Tiafoe, l'Espagnol Roberto Bautista et l'Italien Jannick Sinner ont été les premiers à atteindre les quarts.

Le premier, tête de série N.7, a souffert pour venir à bout 6-3, 4-6, 7-6 (9/7) du gros serveur américain John Isner, vainqueur du tournoi en 2018 et finaliste en 2019.

C'est une belle revanche prise par Bautista sur Isner (N.18), qui l'avait justement battu à Miami en 2019, au stade des quarts de finale, en deux tie-breaks.

Cette fois, la rencontre s'est encore jouée au jeu décisif et l'Américain, auteur de 23 aces au cours de ce combat de 2h18, a eu une balle de match à 6-5 sur service adverse, sans la convertir. L'Espagnol, lui, y est parvenu à sa deuxième opportunité et attend désormais de savoir si la montagne Medvedev l'attend au prochain tour.

Sinner (N.21) a de son côté franchi plus aisément son tour aux dépens du Finlandais Emil Ruusuvuori 6-3, 6-2. Pour leur première confrontation, il a été très solide et réaliste, convertissant les quatre balles de break qu'il a obtenues.

Sinner affrontera au prochain tour le Kazakh Alexander Bublik (44e mondial), qui a lutté pour écarter l'Américain Taylor Fritz (32e mondial) 6-7 (5/7), 6-3, 6-4.