Vente de M6 : décision attendue au premier semestre

Berlin (AFP) –

Publicité

Une décision sur la possible cession du groupe de radio et de télévision M6, dont l'actionnaire RTL Group envisage de se séparer, devrait être prise au premier semestre, a indiqué mardi Thomas Rabe, PDG du groupe allemand Bertelsmann, maison mère de RTL.

"Je pars du principe qu'une décision sera prise au premier semestre", a dit M. Rabe lors d'une conférence téléphonique, à l'occasion des résultats annuels du groupe, précisant qu'il n'y avait "pas de calendrier".

Il a ajouté qu'il voyait dans l'offre déposée par le groupe TF1 le projet le plus en phase avec les orientations de Bertelsmann.

"Une fusion avec TF1 s'inscrirait dans notre stratégie de poursuite active de la consolidation du marché. Cependant, il existe des obstacles réglementaires", a-t-il précisé, notamment au regard des règles sur la concurrence en cas de formation d'un nouveau poids-lourd des médias.

A cet égard, M. Rabe a estimé que "le cadre réglementaire n'est pas adapté à la nouvelle réalité de la concurrence avec les grandes plateformes américaines, par exemple dans la définition des marchés pertinents".

Le patron de Bertelsmann n'a pas détaillé les autres candidatures alors que les principaux médias français ont déposé des offres de rachat de M6. Le quotidien économique Les Echos cite notamment, outre TF1, Vivendi (Canal+), Xavier Niel (Le Monde, Nice-Matin), l'entrepreneur tchèque Daniel Kretinsky (Marianne, Elle, etc.).

"M6 suscite beaucoup d'intérêt, venant de différentes directions. C'est une très bonne entreprise, très rentable (...) Des affaires de cette qualité n'arrivent pas souvent sur le marché, elles sont très rares, donc l'intérêt est grand", s'est félicité M. Rabe.