Naissance multiple au Maroc: la mère va bien, ses neuf bébés sous surveillance

Rabat (AFP) –

Publicité

La jeune Malienne ayant accouché de neuf bébés "va bien" mais ses nouveau-nés prématurés vont rester dans un service de réanimation pendant "deux à trois mois" du fait de leur faible poids, a-t-on appris mercredi auprès de la clinique privée marocaine qui l'a assistée.

Ce genre de naissance "est très rare, c'est exceptionnel", a déclaré le professeur Youssef Alaoui, directeur médical de la clinique Ain Borja à Casablanca, sans pouvoir confirmer qu'il s'agissait là d'un record mondial.

Les bébés resteront "sous surveillance pendant deux à trois mois jusqu'à ce qu'ils aient atteint un poids mature", a dit le responsable de la clinique.

La naissance multiple par césarienne des neuf bébés - cinq filles et quatre garçons pesant de 500 grammes à un kilo - a été annoncée mardi par un communiqué du ministère malien de la Santé.

Le record mondial médicalement vérifié remonte à 2009, quand l'Américaine Nadya Suleman - depuis surnommée "Octomum" - a donné naissance à huit enfants à l'âge de 33 ans.

Halima Cissé a été prise en charge à Bamako puis transférée au Maroc le 30 mars pour être "mieux suivie" à cause des risques liés à une grossesse qui "sort de l'ordinaire", selon le communiqué malien.

Elle était "à 25 semaines quand elle a été admise (...), le staff médical est intervenu pour prolonger la grossesse avec une surveillance quotidienne" jusqu'à 30 semaines, a précisé M. Alaoui.

Quand elle a été prise de contractions mardi, une équipe médicale constituée de dix médecins assistés de 25 employés para-médicaux a été mobilisée.

La ministre malienne de la santé Fanta Siby a salué le "professionnalisme" des "équipes médicales du Mali et du Maroc".