Top 14: suspense à tous les étages

Paris (AFP) –

Publicité

Le Racing 92 obligé de battre Clermont pour ne pas dégringoler, Toulouse et La Rochelle pas encore assurés de participer au dernier carré, quatre équipes toujours à la lutte pour le maintien: rien n'est joué en Top 14 avant la 23e journée vendredi et samedi.

. Toulouse et La Rochelle proches du but mais...

Les finalistes de la Coupe d'Europe (22 mai à Twickenham) sont en ballottage favorable pour terminer dans les deux premiers et accéder directement aux demi-finales. Avec 72 points, le leader toulousain compte neuf longueurs d'avance sur le troisième, Clermont (63 pts), et les Rochelais totalisent 67 points avec un match en moins. Mais gare au faux pas! Car une défaite des Toulousains à Toulon, contraint de l'emporter pour garder intact son objectif de phase finale, conjuguée à un succès de l'ASM face au Racing 92, relancerait le suspense au sommet du championnat.

D'autant que le sprint final du leader compte d'autres obstacles. Si les Toulousains recevront ensuite Bayonne, pas assuré du maintien, ils affronteront aussi à domicile Clermont et termineront la phase régulière à Bordeaux-Bègles, pas encore qualifié. Les Rochelais, eux, s'apprêtent à jouer trois matches en huit jours contre des mal classés, Montpellier samedi, puis Brive puis Agen, lanterne rouge. Pas si simple.

. Victoire impérative pour le Racing 92

Vaincu dans le derby francilien face au Stade français (35-29), le club des Hauts-de-Seine a concédé sa quatrième défaite consécutive en championnat. Quatrième avec seulement quatre unités d'avance sur Castres (7e) et six sur l'UBB (8e) qui compte deux matches en moins, le Racing 92 doit maintenant tout faire pour assurer sa place en phase finale, lui qui visait encore récemment les deux premières places. L'inconvénient, c'est que l'infirmerie des Racingmen est toujours pleine, avec désormais le troisième ligne Wenceslas Lauret sur le flanc en raison d'une cuisse douloureuse. Une consolation: le centre du XV de France Gaël Fickou, resté en tribune face à son ex-club samedi, sera aligné à Nanterre.

Castres et Lyon (6e), opposés vendredi, et l'UBB, en voyage à Bayonne samedi, sont à l'affût du moindre faux pas des Ciel et Blanc. Même le Stade français (9e), revigoré par deux victoires de suite, n'a pas dit son dernier mot. Mais il lui faut s'imposer à Brive sous peine de dire quasiment adieu à la phase finale.

. Embouteillage pour le maintien

Si Agen, toujours "fanny", est condamné depuis plusieurs semaines, quatre clubs peuvent encore terminer à la place de barragiste. Pau (36 pts) l'occupe actuellement mais se déplace à Agen, un match dans ses cordes, et étrennera pour l'occasion sa nouvelle recrue, l'ouvreur sud-africain Elton Jantjies, champion du monde avec les Springboks. Montpellier, qui reçoit La Rochelle, est douzième avec quatre points de plus et deux matches en moins. Mais le club languedocien a un calendrier des plus chargés, avec notamment deux matches à jouer en semaine (Toulon mardi, l'UBB le 25 mai) et une finale de Challenge européen le 21 mai à Twickenham face à Leicester.

Bayonne (11e, 40 pts), qui se déplacera dans l'Hérault le 29 mai, veut en profiter. L'opération maintien s'annonce plus abordable pour Brive, dixième (44 pts) avec un match en retard par rapport à Pau et Bayonne. Mais le CAB jouera ses cinq dernières rencontre face des prétendants au Top 6, La Rochelle inclus dès mardi.

Programme de la 23e journée de Top 14 disputée les vendredi 7 et samedi 8 mai:

Vendredi 7 mai

(20h45) Castres - Lyon

Samedi 8 mai

(14h45) Racing 92 - Clermont

(17h45) Agen - Pau

Bayonne - Bordeaux-Bègles

Brive - Stade Français

Montpellier - La Rochelle

(21h05) Toulon - Toulouse