Top 14: Le Racing 92 revit, La Rochelle faiblit

Paris (AFP) –

Publicité

Le Racing 92 a surclassé Clermont et mis fin à une série de quatre défaites samedi lors de la 23e journée de Top 14 où le Stade rochelais, très remanié, s'est incliné à Montpellier, en attendant l'affiche Toulon-Toulouse dans la soirée (21h05).

Les Racingmen, dont la dernière victoire en championnat remontait au 19 février, se sont imposés six essais à un, empochant un succès bonifié (45-19) qui leur permet de chiper la troisième place à Clermont, leur adversaire du jour.

A l'Arena de Nanterre, devenu un vaccinodrome anti-Covid depuis lundi, les Ciel et Blanc ont surtout soigné leurs maux et assuré le "show" derrière. Les joueurs des lignes arrières ont fait la différence en inscrivant cinq des six essais.

Le N.15 australien Kurtley Beale s'est offert un doublé grâce à deux offrandes de Teddy Thomas, auteur du troisième essai des siens et impliqué dans la construction du quatrième, inscrit par le talonneur Kevin Le Guen.

La première association en club des centres du XV de France, Gaël Fickou, transfuge du Stade Français, et Virimi Vakatawa, a elle fonctionné à merveille. Le premier a inscrit son premier essai sous ses nouvelles couleurs, en début de seconde période, et le second a réalisé une superbe passe sautée sur celui de Thomas.

"L'association Fickou-Vakatawa, ça transcende les autres autour. Quand on voit la qualité de Virimi alors qu'il revient de blessure, c'est très positif", a apprécié le coach Laurent Travers qui doit encore, cependant, déplorer des blessés.

L'ailier argentin Juan Imhoff, pour son premier match depuis près d'un mois, est sorti à la mi-temps pour un pépin aux côtes. Le centre Olivier Klemenczak, revenu à l'entraînement cette semaine, s'est lui blessé à son domicile (genou).

Le demi de mêlée clermontois Morgan Parra a lui surtout déploré les errements défensifs de son équipe: "La faute vient de nous. Il n'y a pas photo. On prend des essais d'espoirs ou de cadets."

Les Rochelais, deuxièmes au classement, en ont quant à eux encaissé cinq à Montpellier (32-22). Les Maritimes restaient sur cinq victoires toutes compétitions confondues mais ils jouaient avec un XV entièrement modifié par rapport à celui sorti vainqueur du duel avec les Irlandais du Leinster en demi-finales de la "Champions Cup" samedi dernier. Le MHR en a bien profité pour signer un succès bonifié, précieux dans la course au maintien.

- Pau respire, Bayonne transpire -

Pau s'est aussi donner de l'air en étrillant Agen (47-7), dernier et déjà condamné à la relégation. Le pilier gauche tongien Sigfried Fisi'ihoi s'est offert un doublé et l'ouvreur sud-africain Elton Jantjies a mis 7 points pour son premier match avec la Section.

Le club béarnais double Bayonne, désormais avant-dernier après sa défaite devant Bordeaux-Bègles (47-22) à domicile. Avec six essais, dont un doublé du talonneur Maxime Lamothe, l'UBB signe aussi un succès bonifié qui lui permet de remonter provisoirement dans le wagon des play-offs, à la sixième place. A un point de Castres (5e), vainqueur de Lyon (37-29) vendredi, mais avec deux matches en moins.

Toulon (7e) et le Stade Français (8e) talonnent l'équipe girondine. Les Parisiens, vainqueurs du derby francilien face au Racing samedi dernier, se sont imposés d'une courte tête à Brive (31-28), non sans se faire peur en fin de match. Leur dernier succès en Corrèze remontait au 26 septembre 2006!

Les Brivistes, pas encore assurés du maintien, n'ont pas tout perdu et ont réussi à arracher le bonus défensif dans les dernières minutes.