Basket: Montpellier créé l'exploit devant Bourges et rejoint Basket Landes en finale de la Ligue féminine

Paris (AFP) –

Publicité

Vainqueur de Bourges (74-73) à l'extérieur en demi-finale, Montpellier a signé un exploit retentissant et s'est qualifié jeudi pour la finale de la Ligue féminine de basket, où le club héraultais affrontera samedi Basket Landes, qui a éliminé l'Asvel (77-73).

Le BLMA, 4e de la saison régulière, a été porté par l'Américaine Myisha Hines-Allen (30 points et 11 rebonds), qui évolue en WNBA durant l'été avec les Washington Mystics.

Menées 10-2 après une entame médiocre, les Berruyères, qui n'avaient pas joué de match officiel depuis un mois, sont rapidement remontées au score, qui était de 22-22 à la fin du premier quart-temps.

Elles semblaient avoir la main sur la rencontre, atteignant le terme du second quart-temps avec sept unités d'avance (48-41).

Mais galvanisé par Hines-Allen, Montpellier est brillamment revenu dans le match.

Bourges ne comptait qu'un point de plus (61-60) à l'entame du dernier quart-temps et se retrouvait ensuite très vite distancé de cinq points

Les joueuses de l'entraîneur belge Thibaut Petit ont commis beaucoup de fautes à l'entame du "money-time" mais leur tactique a fonctionné.

Du côté des protégées d'Olivier Lafargue, si la pivot Isabelle Yacoubou (18 points et 7 rebonds) a assuré, l'intérieure du Tango, Alexia Chartereau (11 points et 6 rebonds), MVP de la saison régulière, n'a pas eu l'impact escompté.

À 30 secondes de la fin, Bourges conservait néanmoins un point d'avance.

À la suite d'un contre spectaculaire de Julie Allemand, c'est toutefois l'inévitable Hines-Allen qui a inscrit les deux derniers points décisif, quasiment au buzzer.

Premier à l'issue de la saison régulière avec 20 succès et deux défaites, Bourges, club le plus titré de France avec 14 sacres, a vécu une nouvelle déception et ne remportera rien cette saison.

A l'inverse, Montpellier, champion en 2014 et 2016, tentera de décrocher samedi (18h30) une troisième couronne face à Basket Landes, en quête d'un premier titre national.

L'équipe basée à Mont-de-Marsan, qui compte dans ses rangs la légende française Céline Dumerc, a dominé dans l'autre demi-finale les Lyonnaises, tenantes du titre, jeudi en fin d'après-midi dans le Prado de Bourges.

Les Landaises, 3e de la saison régulière, ont pris le meilleur départ et comptaient une vingtaine de points d'avance dans le deuxième quart-temps (40-20, 19e). Elles ont résisté au retour des joueuses de Valéry Demory, 2e de la saison régulière et qui cèdent ainsi le titre national conquis en 2019 (en 2020, la saison avait été prématurément arrêtée en raison de la pandémie de Covid-19).

L'Espagnole Anna Suarez a terminé la rencontre avec 18 points au compteur, inscrivant les deux lancers francs décisifs pour Basket Landes, alors que la meneuse lyonnaise Ingrid Tanqueray a perdu la balle sur la possession précédente, qui aurait pu permettre à l'Asvel de revenir à égalité.

"On est super fières de nous, on a battu une grosse équipe de Lyon, ça montre la qualité de notre effectif", a souligné la pivot de Basket Landes, Aby Gaye.