Athlétisme: avec Duplantis, Taylor et Gatlin, Ostrava lance l'athlétisme vers les Jeux

Ostrava (République Tchèque) (AFP) –

Publicité

Duplantis, Cheptegei, Gatlin, Taylor, Zango, Richardson...: Ostrava accueille mercredi le premier gros meeting de l'année qui permettra de juger de l'état de forme de plusieurs pointures de l'athlétisme mondial à moins de deux mois des Jeux olympiques de Tokyo.

La Ligue de diamant ne débutera que dimanche à Gateshead (Grande-Bretagne) mais c'est bien en République tchèque que sera véritablement donné le coup d'envoi de la saison estivale. Destination prisée des cadors, où la légende Usain Bolt avait ses habitudes, Ostrava propose cette fois un casting encore plus impressionnant que d'habitude, comme un avant-goût des JO.

Plusieurs duels mettent déjà l'eau à la bouche, à commencer par celui mettant aux prises à la perche le prodige suédois Armand Duplantis (21 ans) au double champion du monde américain Sam Kendricks. Le recordman du monde (6,18 m) a effectué une rentrée en plein air très correcte (5,90 m), le 24 avril, mais il espère bien retrouver ses standards habituels à plus de 6 m après avoir franchi 6,10 m cet hiver en salle.

L'autre affrontement à suivre opposera l'Américain Christian Taylor, double médaillé d'or olympique et quadruple champion du monde du triple saut, à l'étoile montante de la discipline Hugues-Fabrice Zango. Le Burkinabé, protégé de Teddy Tamgho, est entré dans la cour des grands en devenant le 16 janvier le premier homme à plus de 18 m en indoor (18,07 m) et semble bien décidé à mettre fin à Tokyo à la suprématie de Taylor.

Le 100 m sera aussi l'un des temps forts du meeting avec le vétéran américain Justin Gatlin (39 ans) face à son compatriote Fred Kerley, détenteur du 2e chrono de 2021 (9 sec 91), avec le Canadien Andre De Grasse, 3e des JO de Rio en 2016, dans le rôle d'arbitre.

Il faudra également avoir à l’œil le nouveau roi du demi-fond Joshua Cheptegei. L'Ougandais, qui a battu les records du monde du 5000 m et du 10.000 m en 2020, s'alignera sur le 3000 m, distance non courue en grands championnats.

Chez les dames, la dernière pépite du sprint US Sha'Carri Richardson (21 ans) se mesurera sur 200 m à la double championne du monde (2015, 2017) Dafne Schippers.

Côté Français, Alexandra Tavernier aura en point de mire son record de France du marteau (75,38 m), battu le 21 février, alors que la recordwoman du monde Anita Wlodarczyk (82,98 m) compte bien monter en puissance, elle qui a effectué un timide retour à la compétition début mai après une pause de près de deux ans en raison d'une blessure à un genou.