Challenge européen de rugby: Montpellier pour redorer sa saison

Twickenham (Royaume-Uni) (AFP) –

Publicité

L'Ovalie européenne prend l'accent français cette année: Montpellier affronte les Anglais de Leicester en finale de la "Challenge Cup" vendredi (21h00) à Twickenham, à la veille d'un duel 100% hexagonal dans la "grande" Coupe d'Europe entre Toulouse et La Rochelle et ce, devant du public.

Jusqu'à 10.000 spectateurs sont attendus pour chacun des deux matches dans le temple du rugby anglais où Montpellier, pas encore sauvé en Championnat de France, tentera d'abord de redonner du lustre à une saison en deçà de ses prétentions.

Couacs à répétition en Top 14, élimination en "Champions Cup", changement d'entraîneur en milieu de saison et ribambelle de blessés... Le président du MHR Mohed Altrad, grand argentier du rugby français, avait rêvé meilleure campagne après un recrutement encore soigné l'an passé.

L'ailier du XV de France Vincent Rattez et le demi de mêlée sud-africain Cobus Reinach, entre autres, ont posé leurs valises l'été dernier dans l'Hérault, mais les résultats n'ont pas suivi.

Pire, Montpellier était encore avant-dernier en Championnat début février, au sortir d'un tunnel de neuf défaites consécutives toutes compétitions confondues.

Le directeur sportif Philippe Saint-André a repris le gouvernail d'un navire languedocien en perdition en début d'année après le licenciement de Xavier Garbajosa. Les victoires ont tardé à venir, mais force est de constater que le MHR vogue sur des eaux moins troubles au printemps.

#photo1

Il pointe à la dixième place en Top 14 et restait sur huit succès d'affilée, parcours européen inclus, avant son échec face au Stade français (32-10) samedi à Paris où Saint-André a lancé plusieurs jeunes dans le grand bain pour faire face à une infirmerie remplie à ras bord.

- Titrés en 2016 -

Le calendrier, surchargé après les reports liés au Covid-19, n'a pas aidé les Montpelliérains qui joueront leur quatrième match en moins de deux semaines. "C'est un manque de respect à notre profession et aux joueurs", a redit samedi Saint-André, fâché avec le calendrier mais comme un poisson dans l'eau dans son rôle actuel, censé être éphémère. A tel point qu'il pourrait rester entraîneur la saison prochaine.

Le parcours en Challenge européen n'est pas étranger à cette embellie. Le MHR avait été reversé dans cette compétition après une phase de poules ratée en "Champions Cup". Mais au lieu de se morfondre, le club français a écarté les Glasgow Warriors puis les Italiens de Trévise avant d'aller s'imposer en Angleterre face à Bath pour se donner l'occasion de remporter une deuxième "Challenge Cup". En cas de succès héraultais, ce serait la deuxième fois que les clubs français s’adjugent les deux compétitions européennes, après 1997 (Brive et Bourgoin-Jallieu).

#photo2

Pour ça, "PSA" a décidé d'aligner Anthony Bouthier à l'arrière, Arthur Vincent à l'aile et de titulaire un Anglais, Alex Lozowski, à l'ouverture. En 2016, les Cistes avaient dominé les Harlequins en finale à Lyon. Se dresse devant eux un autre club anglais, Leicester, qui court après le faste de ses meilleures saisons.

- Retrouvailles avec Nadolo -

Le club aux dix titres de champion d'Angleterre - un record - a fait une croix sur la couronne, dont il ne s'est plus paré depuis 2013. Au niveau européen, le dernier triomphe des "Tigers" remonte au doublé 2001-2002 dans la "grande" Coupe d'Europe. Ils ont depuis perdu deux finales en 2007 et 2009.

A Twickenham, le club anglais peut écrire une nouvelle page de son histoire en devenant la cinquième équipe – après Bath, le Leinster Rugby, Northampton et les Wasps – à remporter les deux compétitions européennes.

#photo3

Pour arriver à ses fins, Leicester comptera sur ses internationaux anglais, dont l'ouvreur George Ford, titulaire. Son partenaire de la charnière du XV de la Rose, Ben Youngs, débute lui sur le banc. Le MHR retrouvera également l'ailier fidjien Nemani Nadolo, qui a joué quatre saisons dans l'Hérault avant d'en partir l'été dernier.

Le MHR, de son côté, espère s'appuyer sur la majeure partie de ses cadres. Une quinzaine de joueurs étaient blessés le week-end dernier. Sans eux, la mission s'annoncerait très difficile.

Cerise sur le gâteau pour le vainqueur vendredi: il sera automatiquement qualifié pour la "Champions Cup" 2021-2022.