F1: Charles Leclerc en pole position de "son" Grand Prix à Monaco

Monaco (AFP) –

Publicité

Le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari) a pris la pole position samedi chez lui au Grand Prix de Monaco, 5e manche de la saison de Formule 1, mais a accidenté sa monoplace, provoquant la fin anticipée des qualifications dans les dernières secondes.

Si la Ferrari est réparée selon les règles établies, Leclerc partira dimanche à 15h00 (13h00 GMT) devant le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et l'Espagnol Carlos Sainz (Ferrari) partiront en 2e ligne, alors que le leader du championnat et septuple champion du monde Lewis Hamilton (Mercedes) ne sera que 7e sur la grille.

C'est la première fois cette saison et la huitième fois de sa jeune carrière que Leclerc, 23 ans, réalise le meilleur temps des qualifications. Sa dernière pole position remonte à octobre 2019 au Mexique.

Dans les dernières secondes, Leclerc a perdu le contrôle de sa monoplace dans le secteur de la Piscine sur le port de la Principauté, finissant dans les rails de sécurité. Cela a provoqué la fin anticipée de la séance et empêché les pilotes d'éventuellement améliorer leurs temps.

"Ce n'était bien sûr pas fait exprès", a réagi Leclerc, "ce sont des choses qui arrivent dans un circuit urbain".

Leclerc, 5e chez les pilotes, et Ferrari, 4e des constructeurs, sont dans une forme surprenante ce week-end et pourraient réaliser la première grande surprise de l'année dimanche. Seuls Hamilton, trois fois, et Verstappen, une fois, ont gagné en Grand Prix pour le moment.

Le Britannique Lando Norris (McLaren) et le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) partiront aux 5e et 6e places.

Derrière Hamilton 7e, on retrouvera un autre champion du monde (quatre fois), Sebastien Vettel (Aston Martin). Sergio Pérez (Red Bull) et Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) complètent le top 10.

L'autre Français Esteban Ocon (Alpine) est 11e.

La Formule 1 est de retour à Monaco, après une annulation l'an passé en raison de la pandémie de Covid-19. Avec un maximum de 7.500 spectateurs, soit 40% des places en tribunes, c'est le premier GP de la saison avec autant de public