Au musée Carnavalet rénové, une chambre de Proust comme si on y était

Paris (AFP) –

Publicité

La pelisse de Marcel Proust, sa canne, son plumier et même une plaque de liège isolant du bruit extérieur: le Musée Carnavalet présente dès sa réouverture mercredi une nouvelle évocation de la chambre de l'auteur d'A la recherche du temps perdu.

Avant la rénovation du musée parisien, la chambre de Proust était visible uniquement de l'extérieur et présentée dans un espace plus petit et sans fenêtre. Désormais, la lumière du jour y pénètre et il est possible au visiteur d'y entrer.

Le grand lit au couvre-lit reconstitué dans sa couleur bleue d'origine, sur lequel Proust avait rédigé une grande partie de la Recherche, trône au milieu de la pièce, devant un paravent. Au dessus sont projetées des photographies de proches de l'écrivain prises par Paul Nadar. Et il sera possible d'écouter des extraits du roman grâce à un banc d'écoute.

Plusieurs des objets présentés sont nouvellement exposés: la plaque de liège, un morceau de tissu du couvre-lit d'origine notamment. Ils "ont tous figuré dans une des trois chambres" occupées par Marcel Proust à Paris "après la mort de sa mère, à plusieurs époques", a indiqué à l'AFP la conservatrice Anne-Laure Sol, qui dirige le département des peintures et vitraux du musée.

"Il ne s'agit donc pas d'une reconstitution mais plutôt d'une évocation de son univers familier, qui a été pensée avec la Société des amis de Marcel Proust", a-t-elle expliqué.

Les objets proviennent de deux donations: du bibliophile et grand connaisseur de la Recherche, Jacques Guérin, et de Cécile Gévaudan, fille de la gouvernante de Proust, Céleste Albaret.

Le médecin Robert Proust avait hérité du mobilier et des objets personnels de son frère écrivain à la mort de ce dernier en 1922. Mais, après son propre décès, sa veuve, qui n'aimait guère son beau-frère, décidait de jeter beaucoup de choses. Jacques Guérin était intervenu in extrémis pour en récupérer une partie, comme sa fameuse pelisse.

Le musée Carnavalet présentera à partir du 15 décembre l'exposition "Proust, un roman parisien".