Le musée Carnavalet, le plus vieux de Paris, rouvre ses portes après rénovation

Paris (AFP) –

Publicité

Le plus vieux musée de Paris, le musée Carnavalet, rouvrira ses portes samedi après quatre années d'une campagne de rénovation "titanesque" pour cet écrin niché au coeur de la capitale et qui raconte son histoire de la Préhistoire à nos jours.

"Ce projet de rénovation était titanesque", a déclaré mercredi la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de l’inauguration du musée, renommé "Musée Carnavalet-Histoire de Paris".

Quatre années d’importants travaux ont été nécessaires pour rénover l'ensemble de l'édifice, fermé depuis octobre 2016, du ravalement des façades et des toitures jusqu’à la mise aux normes du site (électricité, sécurité incendie), pour un budget de 58,3 millions d'euros

"Au moment où les Français retrouvent leurs musées et leurs monuments nationaux après de longs mois de privation, la réouverture au public de ce lieu chargé d'histoire marque de la plus belle façon la reprise de la vie culturelle parisienne", a souligné la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Elle a également salué "l'ensemble des acteurs impliqués dans ce projet", "qui ont su reconstituer un parcours historique de 3.800 pièces sans perdre le charme de l'ancien musée".

Les travaux de rénovation ont également permis de rendre accessible la visite à 95% aux personnes à mobilité réduite et près de 10% des œuvres sont exposées à hauteur d’enfant.

Trois escaliers contemporains relient des parties du bâtiment et permettent de mener des visites thématiques le long d'un parcours réorganisé, construit de manière chronologique.

Pour la première fois, la Renaissance fait son apparition dans le parcours du musée, qui s'ouvre également aux périodes du Moyen Âge et des XXe et XXIe siècles.

Seul musée en accès libre de la capitale, l'établissement ouvrira ses portes au public le 29 mai

Dans les salles d'expositions temporaires (les seules payantes), une exposition d'Henri Cartier-Bresson "Revoir Paris" accompagnera les premiers mois de la réouverture, suivie d'une exposition consacrée à Marcel Proust à partir de décembre.