Athlétisme: Semenya échoue à nouveau à se qualifier pour Tokyo sur 5000 m

Johannesburg (AFP) –

Publicité

La Sud-Africaine Caster Semenya, double championne olympique du 800 m, a échoué vendredi à Durban lors de sa deuxième tentative sur 5000 m à réaliser les minima pour les Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août).

Elle s'est imposée avec un chrono de 15 min 32 sec 15/100e, dans une course organisée pour qu'elle puisse tenter de décrocher son sésame olympique. Elle reste loin des minima olympiques fixés par la Fédération sud-africaine à 15 min 10 sec.

Le 15 avril à Pretoria, elle avait signé un temps de 15 min 52 sec 28/100e pour s'offrir le titre de championne d'Afrique du Sud.

Semenya est privée de compétition sur le 800 m, sa distance de prédilection, par un règlement de World Athletics (ex-IAAF).

L'athlète, qui présente un excès naturel d'hormones mâles, refuse tout traitement pour faire baisser son taux de testostérone en-dessous du seuil maximal (5 nmol/L de sang) défini par World Athletics pour concourir avec les femmes sur des distances allant du 400 mètres au mile.

Semenya, 30 ans, mène depuis un bras de fer avec la Fédération internationale, mais a déjà perdu plusieurs recours. Le 19 février, elle a décidé de porter l'affaire devant la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) à Strasbourg, qui n'a pas précisé quand elle statuerait.

Le Comité international olympique a fixé au 29 juin la date limite de qualification pour les athlètes souhaitant concourir au Japon.