Accéder au contenu principal
Dans la presse

Brexit : "Il est temps de changer de cap"

France 24

La presse française et internationale met l'accent ce jeudi sur les défis posés par l'intelligence artificielle, alors qu'Emmanuel Macron présente son plan d'action pour rattraper le retard français dans ce domaine. Autre sujet qui nourrit le débat : le compte à rebours du Brexit. Plus qu'un an avant de couper le cordon. La presse britannique s'affole!

Publicité

La presse française met un coup de projecteur ce mercredi sur les défis posés à la France par "l’intelligence artificielle". Emmanuel Macron doit présenter les grandes lignes de son plan d'action car l’Hexagone a pris du retard dans ce secteur face aux géants américains ou chinois. Interviewé par La Croix, le député mathématicien Cédric Villani revient sur son rapport sur l’intelligence artificielle : "l’intelligence artificielle c’est un impératif de souveraineté". Et si l’Europe a déjà perdu la bataille des données personnelles, il assure qu’un match retour va se jouer sur d’autres données spécialisées comme celles de la santé. Le journal libéral l’Opinion revient sur les défis qu’il faudra surmonter et observe qu’"enfin l’Etat se préoccupe de la 4e révolution industrielle".

L’ensemble de la presse britannique titre sur le compte à rebours vers le Brexit. Le 29 mars 2019, le cordon devra être coupé. Le Daily Express s’en félicite et reprend en Une une phrase du ministre des Affaires étrangères britannique, Boris Johnson : "notre sortie de l’UE est presque terminée et une belle vue radieuse nous attend".

Malgré ce compte à rebours, le Guardian appelle encore dans son édito à changer de cap et à privilégier un "soft Brexit.

Le journal français Le Parisien titre, de son côté, sur ces Anglais qui font de la résistance. Comme l’ancien Premier ministre Tony Blair, ils font entendre leur voix pour bloquer le processus et réclamer un autre référendum, cette fois sur les conditions de sortie de l’Union européenne.

Enfin, le journal écossais The Scotsman affiche à la Une son inquiétude : "Il reste un an … mais l’Ecosse est-elle préparée ?".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.