Sur le net

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : le rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba divise la Toile américaine ; en Turquie, des fans de football sont accusés de terrorisme ; et un Californien réalise un spectacle son et lumières dans son jardin pour Noël.

Publicité

LE RAPPROCHEMENT AVEC CUBA DIVISE LA TOILE AMÉRICAINE

Le président des Etats-Unis Barack Obama et son homologue cubain Raul Castro ont pris une décision historique, mercredi 17 décembre, en annonçant le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Une nouvelle qui a rapidement suscité de très nombreux commentaires sur la Toile américaine.

Ils sont ainsi des milliers à avoir investi les réseaux sociaux pour saluer le rapprochement entre Washington et La Havane après plus de 50 ans de tensions. Des internautes connus ou anonymes qui espèrent que cette initiative ne constituera qu’une première étape dans la normalisation des relations entre les deux nations et qu’elle permettra, à terme, de lever l’embargo imposé à Cuba par les Etats-Unis. Des utilisateurs du web qui estiment en outre qu’il était grand temps pour le président Obama de changer d’approche face à la petite île des Caraïbes, la politique appliquée depuis plus d’un demi siècle par le gouvernement américain n’ayant, selon eux, jamais eu les effets escomptés.

Mais si beaucoup se félicitent de la position adoptée par Washington et applaudissent le courage dont a fait preuve Barack Obama, le réchauffement diplomatique entre Cuba et les Etats-Unis est loin de faire l’unanimité sur le web américain. A l’image de ces élus républicains, les détracteurs du chef de l’Etat multiplient les messages en ligne pour fustiger un dégel des relations qui n’avait, à leurs yeux, pas lieu d’être. Pour ses opposants, en ne réclamant que peu de contreparties en échange d’une normalisation des rapports entre les deux pays, le président a en effet commis une erreur qui décrédibilise la diplomatie américaine. Une décision qui pour certains ne bénéficiera d’ailleurs qu’au régime castriste pour faire sa propagande et n’apportera aucun réel changement au quotidien des Cubains.


TURQUIE : DES SUPPORTERS DE FOOTBALL ACCUSÉS DE TERRORISME

35 supporters de l’équipe de football du Besiktas Istanbul ont comparu cette semaine devant la justice turque. Accusés d’avoir fomenté un coût d’état durant les manifestations qui ont embrasé le pays en 2013, ces membres du fan-club dénommé « Çarsi » dont le procès se déroulera en avril prochain risquent la prison à vie. Une situation qui inquiète les amateurs de ballon rond.

Afin d’exprimer leur indignation, des passionnés de football ont ainsi décidé d’organiser une manifestation, mardi 16 décembre, à l’occasion de la première comparution des accusés devant un tribunal d’Istanbul. Un rassemblement auquel on participé des milliers de supporters stambouliotes qui s’étaient massés aux abords du bâtiment pour faire part de leur colère, et réclamer la libération immédiate de leurs compatriotes.

Une solidarité qui dépasse d’ailleurs les frontières de la Turquie, comme en attestent ces messages venus du monde entier sur Twitter. De très nombreux utilisateurs du site de microblogging affichent en effet leur soutien aux prévenus en utilisant notamment le hashtag « #çarsi is not alone », en français « çarsi n’est pas seul »… Des internautes qui considèrent que jeter en prison des amateurs de football uniquement en raison de leurs opinions politiques est une atteinte aux droits fondamentaux.

Un point de vue partagé par l’ONG Amnesty International qui rappelle que cette répression s’effectue en vertu d’une loi anti-terroriste. Un texte voté il y a plus de vingt ans qui serait aujourd’hui utilisé par le pouvoir en place pour museler la liberté d’expression en Turquie avance l’organisation.

 

INFOGRAPHIE DU JOUR

Comme chaque année à la même époque, l’ONG Reporter sans frontières vient de publier sur son site un état des lieux des violences subies par les journalistes dans le monde. Une infographie qui permet d’apprendre que si la Syrie est le pays le plus meurtrier pour les professionnels de l’information, c’est en Ukraine que le nombre d’enlèvements est le plus élevé. Des menaces qui poussent parfois les reporters à fuir leur pays… Ils sont ainsi 43 à avoir dû quitter la Libye en 2014.


TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

C’est une initiative plutôt sympathique que mène actuellement la fondation Ernest Hemingway sur la Toile puisqu’elle propose aux internautes de se familiariser avec quelques-uns des romans les plus connus de l’écrivain américain en visionnant de courts clips animés. Des vidéos d’une quinzaine de secondes qui offrent une relecture originale de classiques de la littérature comme « Le Vieil homme et la mer », « L'Adieu aux armes » ou encore « Pour qui sonne le glas ». Un travail qui rencontre un franc succès sur les réseaux sociaux et qu’il sera possible de découvrir sur Instagram.

 

DES ŒUVRES D’ART RECRÉÉES AU BUREAU

Francesco Fragomeni et Chris Limbrick sont deux New-yorkais qui s’ennuyaient régulièrement sur leur lieu de travail. Pour passer le temps, les deux collègues ont donc décidé de reproduire des tableaux de maîtres à l’aide des seuls objets qu’ils trouvent dans leur bureau. Résultat : des créations pleines d’humour à retrouver, entre autres, sur le blog Tumblr dénommé « Fools do art ».

 

VIDÉO DU JOUR

A l’approche de Noël, certains rivalisent d’imagination pour décorer leur maison et animer leur quartier. C’est notamment le cas du propriétaire de cette bâtisse située en Californie qui a utilisé pas moins de 100 000 ampoules pour créer un véritable spectacle son et lumière dans son jardin, le tout sur la bande-originale des films « Star Wars ». Une initiative impressionnante que les internautes pourront apprécier sur le compte YouTube de Tom BetGeorge.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine