Accéder au contenu principal
EXCLUSIF

Bataille de Tal Afar : "Nous n’avions pas anticipé une prise si rapide"

Capture d'écran France 24

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le colonel Ryan Dillon, porte-parole de la coalition internationale contre le groupe État islamique, a affirmé que celle-ci n'avait pas envisagé une reprise "si rapide" de Tal Afar, en Irak.

PUBLICITÉ

"En neuf jours, près de 1 000 km2 de terrain ont été repris au groupe État islamique en Irak : c’était très décisif", a affirmé, mardi 29 août, le colonel Ryan Dillon, porte-parole de la coalition internationale contre l'EI, dans un entretien exclusif accordé à France 24 depuis Bagdad.

Les forces irakiennes, appuyées par la coalition internationale contre l'EI, emmenée par les États-Unis, avaient lancé l’assaut sur cette cité historique du Nord, dans la nuit du 19 au 20 août.

"La victoire n’a pas encore été proclamée. Nous attendons que le gouvernement irakien et que le Premier ministre en fasse l’annonce officielle", a toutefois ajouté le colonel Dillon. Et de saluer le travail des forces de sécurité irakiennes qui "ont prouvé qu’elles pouvaient battre l'EI partout en Irak".

La ville de Tal Afar, qui comptait avant l'arrivée de l'EI quelque 200 000 habitants, est stratégique dans l'offensive contre le groupe terroriste, tant en Irak qu'en Syrie. Elle était notamment un point de passage et d'acheminement en armes et en hommes du "califat" autoproclamé.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.