Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée, la marche de l'opposition réprimée par la police

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le président turc, justicier ou opportuniste ?

En savoir plus

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 23/10/2017

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

© France 24

Le programme nucléaire nord-coréen constitue aujourd'hui la première menace pour la sécurité mondiale, a dit la ministre des Affaires étrangères sud-coréenne Kang Kyung-wha à France 24. Elle a souligné qu'il fallait éviter "une autre guerre dans la péninsule coréenne" et que, même si "le temps nous est compté, il est encore temps d'agir" pour trouver une solution pacifique.

Selon Kang Kyung-wha, l’unité de la communauté internationale est une condition indispensable à l’apaisement, alors même que la Corée du Nord accélère son programme nucléaire et balistique. Elle a qualifié le régime de Pyongyang de "très fébrile", utilisant son programme d'armement comme moyen de "se rassurer".

La ministre considère que les paroles du président américain Donald Trump prouvent sa détermination à trouver une solution à la crise. La menace de l’option militaire et les récents exercices armés constituent quant à eux un moyen de pression sur Pyongyang, pour amener les Nord-Coréens à la table des négociations – c'est là l'objectif de Séoul, et non "l'effondrement du régime" nord-coréen, souligne-t-elle.

Kang Kyung-wha a cependant rejeté la proposition de Trump et du principal parti d'opposition sud-coréen de redéployer les armes nucléaires tactiques américaines, retirées du pays en 1991.

Par Marc PERELMAN

Les archives

15/10/2018 L'Entretien de France 24

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

Dans son troisième roman, "1994", le journaliste algérien Adlène Meddi revient sur une année charnière de la décennie noire en Algérie. Il retrace l’histoire de quatre lycéens...

En savoir plus

23/10/2018 L'Entretien de France 24

Luis Almagro : "Une enquête sur le Venezuela doit être ouverte à la CPI"

Le secrétaire général de l'Organisation des États d'Amérique (OAE), Luis Almagro, revient pour France 24 sur les maux qui frappent actuellement les États d'Amérique, allant de la...

En savoir plus

22/10/2018 L'Entretien de France 24

Pascal Blanchard : "La domination des terres s'accompagne de celle des corps"

Le dernier ouvrage collectif "Sexe, race et colonies" (éd. La Découverte), codirigé par Pascal Blanchard, suscite de nombreux débats. La plupart des critiques portent moins sur...

En savoir plus

18/10/2018 L'Entretien de France 24

Objectif "Faim zéro" : Lambert Wilson décrit son nouveau combat

Alors que 821 millions de personnes souffrent encore de la faim dans le monde, l'organisation des Nations unies consacrée à l'agriculture et à l'alimentation, la FAO, lance un...

En savoir plus

12/10/2018 L'Entretien de France 24

Paul Kagame : "Avec Macron, nous pouvons faire des progrès"

Dans le cadre du sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie, France 24 et RFI ont interviewé le président rwandais Paul Kagame, qui a souligné sa volonté d’améliorer les...

En savoir plus