Accéder au contenu principal
L'Entretien

Emerson Mnangagwa : "Le Zimbabwe est soumis à des tentatives de changement de régime"

France 24

Dans une interview exclusive à France 24, le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa livre son sentiment sur les manifestations qui agitent le pays. Il affirme également que la réintégration du Zimbabwe dans le Commonwealth ne serait pas ralentie.

Publicité

Pour Emerson Mnangagwa, président du Zimbabwe, le mouvement de protestation qui traverse actuellement son pays émane d’ONG et du principal parti d’opposition. Depuis Addis Abeba, où a lieu le sommet de l'Union africaine, il dénonce la main de l’étranger qui chercherait "un changement de régime". Il se dit cependant ouvert à un dialogue avec Nelson Chamisa, le leader de l’opposition.

Le président réfute toutes violations des droits de l’Homme par les forces de sécurité du Zimbabwe,  tout en réaffirmant que "chaque personne arrêtée sera jugée selon la loi".

Concernant la candidature du Zimbabwe pour réintégrer le Commonwealth, il affirme que son avancée ne sera pas retardée malgré les réticences du gouvernement britannique. Il a d’ailleurs dénoncé l’appel du Royaume-Uni à l’Union européenne d’élargir les sanctions contre son pays, et demande à ses pairs de l'Union africaine de protester.

Enfin, Emmerson Mnangagwa a réaffirmé son respect pour l’ancien président Robert Mugabe et sa femme, mais a averti : "Nul n’est au-dessus de la loi".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.