Accéder au contenu principal
Express Orient

L'armée nie l'implication d'Israël dans l'assassinat de Qassem Soleimani

MIDDLE EAST MATTERS
MIDDLE EAST MATTERS © FRANCE24
Par : Meriem AMELLAL | Stéphane BERNSTEIN | Camille FEVRIER | Sonia BARITELLO
12 mn

En Iran, le mouvement de contestation contre le régime redémarre : les Iraniens retournent dans la rue après que les autorités ont reconnu avoir abattu un avion de ligne ukrainien "par erreur", faisant 176 morts. Ceci moins d'une semaine après l'assassinat par les États-Unis du général iranien Qassem Soleimani, conduisant à une escalade des tensions dans la région. Nous recevons en plateau Jonathan Conricus, porte-parole de l'armée israélienne, qui nie l'implication d'Israël dans la mort du général Soleimani.

Publicité

En Irak, l'imam chiite irakien Moqtada Sadr, qui a réactivé sa milice après l'assassinat du général Soleimani, estime que la crise dans le pays est terminée au vu des discours d'apaisement prononcés à la fois par l'Iran et par Donald Trump. Il a également réclamé la formation à Bagdad d'un gouvernement capable de protéger la souveraineté de l'Irak et d'exiger le départ des troupes étrangères du pays. Reportage d'Ibrahim Saleh et Florence Gaillard.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.