Accéder au contenu principal
L'Entretien

"Le groupe EI a de grandes chances de resurgir", prévient le Premier ministre du Kurdistan irakien

Marsour Barzani
Marsour Barzani © France 24

Dans une interview exclusive à France 24, Masrour Barzani, le Premier ministre du Kurdistan en Irak, prévient qu'il y a "de grandes chances pour que le groupe État islamique revienne". Il exhorte la communauté internationale à agir, affirmant que l'EI a aujourd'hui plus de membres qu'en 2013, lorsqu'il était sur le point de créer le "califat". D'après lui, le groupe profite du vide sécuritaire laissé par le gouvernement central de Bagdad et les forces kurdes dans la zone disputée, et appelle à la reprise d'une coopération d'ordre sécuritaire entre les deux parties. 

Publicité

Se disant favorable au maintien des troupes américaines en Irak, Masrour Barzani appelle à laisser les États-Unis déployer leurs systèmes anti-missiles Patriot. 


Il s'inquiète de l'escalade des tensions entre l'Iran et les États-Unis. S'il refuse de commenter l'assassinat de Qassem Soleimani, le général iranien tué le mois dernier en Irak par un raid américain, il rappelle que "l'Iran est un voisin, et les États-Unis un ami". 


Il fustige le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, pour avoir critiqué son père Massoud Barzani en insinuant que ce dernier avait supplié Soleimani de voler au secours du Kurdistan contre l'avancée du groupe État islamique en 2014. Il rappelle que les Kurdes Peshmergas "ont donné leur vie pour lutter contre le groupe État islamique" et ainsi "ont protégé le monde entier."


Il dit regretter "l'invasion" de la Turquie dans le nord de la Syrie, qui d'après lui était inutile et risque de bouleverser la démographie dans la région. 
Enfin, il exprime un espoir prudent quant aux capacités du nouveau Premier ministre irakien de gérer la crise politique qui secoue son pays, estimant qu'il est urgent de répondre aux demandes des manifestants. D'après lui, c'est aux Irakiens de décider si des élections anticipées devraient avoir lieu. 
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.