Accéder au contenu principal
L'Entretien

Nassif Hitti : "Le Liban a tout intérêt à être un pompier pour éteindre les feux dans la région"

Nassif Hitti, ministre libanais des Affaires étrangères, en avril 2020.
Nassif Hitti, ministre libanais des Affaires étrangères, en avril 2020. © FRANCE 24

Dans un entretien accordé à France 24, Nassif Hitti, ministre libanais des Affaires étrangères, revient sur la pandémie de Covid-19, qui s’est ajoutée à une crise socio-économique sans précédent au pays du Cèdre, secoué par un soulèvement inédit contre la classe politique depuis octobre 2019. Le chef de la diplomatie libanaise s’exprime également sur les tensions dans la région et sur le rôle que Beyrouth peut jouer.

Publicité

"Le Liban est le pays le plus impacté et le moins influent dans la région", déclare sur France 24 le ministre libanais des Affaires étrangères, Nassif Hitti, qui déplore que le Moyen-Orient soit "accablé par des guerres par procuration".

"Nous avons un intérêt stratégique et vital à jouer un rôle diplomatique actif, à être le pompier, en toute humilité, pour contribuer à éteindre les feux dans la région".

>> A voir aussi, l'Info éco : "Avec le Covid-19, le Liban n’est plus au bord du gouffre, il glisse dans le gouffre"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.