Accéder au contenu principal
Dans la presse

Reconfinement au Liban : "Retour à la case départ?"

Revue de presse
Revue de presse © FRANCE 24

A la Une de la presse, ce mercredi 13 mai, la décision du gouvernement libanais de reconfiner le pays pour quatre jours, à partir de ce soir, après la hausse des contaminations survenue avec le déconfinement. Une situation qui alimente encore un peu plus la colère des Libanais, déjà frappés par une crise économique sans précédent.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile.

La lutte contre l’épidémie est-elle revenue à la case départ ? L’Orient Le Jour fait état de la colère des Libanais qui ont respecté les restrictions du confinement, puis du déconfinement, face à "l’indiscipline" et à "l’insouciance' dont ont fait preuve, selon eux, une partie de leurs compatriotes.  

L’Union européenne, elle, déconfine en ordre dispersé et doit présenter aujourd’hui son plan de réouverture des frontières - une question cruciale pour le tourisme. D’après un document préparatoire, auquel le journal britannique The Guardian a eu accès, la Commission pourrait proposer une ouverture des frontières entre pays européens "présentant un profil de risque similaire" et où les mesures sanitaires seront jugées suffisantes - qu’il s’agisse du nombre de lits disponibles dans les hôpitaux, des tests ou des dispositifs de traçage. 

En Europe, toujours, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, la plus haute instance juridique allemande, a récemment rappelé à l’ordre la Banque centrale européenne sur son programme de rachat de dettes publiques. Une décision capitale qui cherche à affirmer la supériorité du droit allemand sur le droit européen, et qui pourrait mettre en danger la reconstruction économique du continent, d’après l’ancien député européen Daniel Cohn-Bendit. "Si l’Europe s’effondre, ce sera un suicide allemand", met-il en garde à la Une du quotidien français Libération, qui dénonce, pour sa part, "l’escroquerie souverainiste" mettant en danger, selon lui, une relance économique à l'échelle européenne.

Enfin, une question : doit-on dire "le" Covid-19 ou "la" Covid?... D’après Le Figaro, l’Académie française, le temple du bon usage de la langue française, recommande d’appliquer la règle de grammaire selon laquelle, pour un acronyme, c'est le genre du mot principal qui s’impose. Covid étant l'acronyme de l’anglais "Corona Virus Disease", et le mot principal étant "disease" (maladie), on doit donc dire "la" Covid-19, le mot maladie étant du genre féminin.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.