Accéder au contenu principal
Focus

Avec les soldats de la Finul, qui maintiennent une paix fragile entre le Liban et Israël

Par : Zenia ANTONIOS | Leila MOLANA-ALLEN

Présents au Liban depuis plus de quarante ans, les casques bleus de l’ONU veillent à préserver une paix fragile, le long de la frontière entre le pays du Cèdre et son voisin israélien. Depuis la guerre de juillet 2006 entre le Hezbollah et Israël, le sud du Liban jouit d’un calme relatif que la Finul tente de maintenir, malgré les nombreuses critiques auxquelles la force onusienne doit faire face, à quelques semaines du renouvellement de son mandat.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.