Covid-19 en Israël : l'heure du déconfinement, la moitié de la population vaccinée

Une cliente quitte un magasin de chaussures, à Jérusalem, le 21 février 2021, alors qu'Israël rouvre des pans entiers de son économie.
Une cliente quitte un magasin de chaussures, à Jérusalem, le 21 février 2021, alors qu'Israël rouvre des pans entiers de son économie. © Ammar Awad, Reuters

Israël a entamé, dimanche, la réouverture de son économie et de ses commerces, alors que le gouvernement affirme que près de la moitié de la population est désormais vaccinée. Les magasins sont accessibles à tous, toutefois, l'accès aux établissements de loisirs reste limité à ceux ayant reçu deux doses de vaccin

Publicité

Depuis 7 h, dimanche 21 février, l'État hébreu a commencé à rouvrir son économie. Le gouvernement israélien a estimé qu'un retour à la normale a été rendu possible grâce à la campagne de vaccination contre le coronavirus.

Selon les autorités, près de la moitié de la population est désormais vaccinée.

>> À lire : Une campagne de vaccination éclair aux effets prometteurs

Les magasins ont rouvert pour tout le monde. Toutefois, l'accès aux établissements de loisirs comme les salles de sports, les hôtels et les théâtres reste limité à ceux ayant reçu deux doses de vaccin il y a plus d'une semaine ou à ceux ayant guéri du Covid-19 avec une probable immunité.

Ces personnes obtiennent une sorte de passeport sanitaire affiché sur une application du ministère de la Santé. Le port du masque et les mesures de distanciation sociale restent en vigueur. La danse reste interdite dans les salles de banquet et les lieux de culte doivent avoir une jauge réduite de moitié.

"Nous sommes le premier pays au monde à se remettre sur pied grâce aux millions de vaccins que nous avons commandés", a dit dans un message publié sur Twitter le Premier ministre, Benjamin Netanyahu. "Vacciné ? Obtenez le laissez-passer vert et reprenez votre vie".

Israël a administré au moins une dose du vaccin Pfizer à plus de 46 % de ses 9 millions d'habitants, selon le ministère de la santé.

Le risque de contamination au Covid-19 a diminué de 95,8 % chez les personnes ayant reçu les deux doses du vaccin, a déclaré le ministère samedi.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine