L'actu en dessin : le bras de fer sur le nucléaire iranien se poursuit avec les États-Unis

Dessin de Roar Hagen, artiste et dessinateur éditorialiste norvégien qui illustre le duel diplomatique sur le nucléaire iranien.
Dessin de Roar Hagen, artiste et dessinateur éditorialiste norvégien qui illustre le duel diplomatique sur le nucléaire iranien. © Roar Hagen, Verdens Gang, Cartooning for Peace

Cette semaine, les discussions entre les États-Unis et l'Iran sur le nucléaire iranien ont inspiré les dessinateurs de Cartooning for Peace. Le dessinateur éditorialiste norvégien Roar Hagen illustre le président américain, Joe Biden, et son homologue iranien autour d'un missile, traduisant le bras de fer qui s'engage sur la question.

Publicité

Les pourparlers ont repris entre les États-Unis et l'Iran après l'arrivée du nouveau président américain, Joe Biden, à la Maison Blanche, afin de revenir au fameux accord sur le nucléaire signé en 2015 sous le mandat de Barack Obama.

En 2018, le président Trump annonçait le retrait des États-Unis de l’accord de Vienne et augmentait le niveau des sanctions économiques contre l’Iran.

Toutefois, malgré les mains tendues par l'administration Biden, l’Iran limite depuis le 23 février les inspections de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur ses activités nucléaires, et continue à produire de l’uranium faiblement enrichi, au-delà des quantités autorisées par l’accord de 2015.

Cartooning for Peace se penche cette semaine sur cette actualité. Roar Hagen – artiste et dessinateur éditorialiste norvégien – représentant Joe Biden et son homologue iranien de part et d'autre d'un missile, traduisant un bras de fer qui risque de durer.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine