REPORTAGE

En Israël, le parti de Benjamin Netanyahu courtise les Arabes israéliens

Une affiche de campagne de Benjamin Netanyahu sur laquelle est écrit "Retrouver le sourire" en hébreu, à Tel Aviv, quelques jours avant l'élection générale du 23 mars 2021.
Une affiche de campagne de Benjamin Netanyahu sur laquelle est écrit "Retrouver le sourire" en hébreu, à Tel Aviv, quelques jours avant l'élection générale du 23 mars 2021. © Jack Guez, AFP

Les électeurs israéliens doivent retourner aux urnes mardi, pour la quatrième fois en deux ans. Le parti du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, tente de séduire les Arabes israéliens. Reportage.

Publicité

Majdi Qasem, un jeune Arabe israélien, n'a jamais voté pour le Likoud, le parti du Premier ministre, Benjamin Netanyahu. Pourtant, il fait désormais campagne pour ce parti, à quelques jours du nouveau scrutin législatif du 23 mars. Le quatrième en deux ans dans le pays.

"Je dis aux gens d'influencer les chose en se rapprochant du centre de décision", explique le jeune homme qui souligne qu'aucun Arabe ne fait partie du gouvernement israélien. "Intégrer un grand parti sert les intérêts de notre société", ajoute-t-il.

Mais dans sa ville de Tira, à 30 km de Tel Aviv, le vote Likoud est minoritaire et Majdi Qasem a du mal à convaincre les électeurs de donner leur voix à Benjamin Netanyahu. 

Dans cette ville, les habitants estime que le parti du Premier ministre ne se soucie par de leur principal problème : la hausse de la criminalité. 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine